VIDÉO | Irak : quel avenir pour la communauté chrétienne ?

Entretien avec Pierre-Jean Luizard, directeur de recherches au CNRS, spécialiste de l’Irak. Se convertir à l’islam, payer un impôt, quitter la ville ou mourir : telles étaient les conditions de l’ultimatum posées aux chrétiens par les jihadistes de l’Etat islamique en Irak. Ils étaient 35 000 à Mossoul avant l’instauration d’un califat islamique. Il n’y en a désormais plus aucun.

Articles liés

7Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Goupille , 2 août 2014 @ 19 h 40 min

    Saddam Hussein avait des ministres chrétiens.
    Saddam Hussein était le genre de gouvernant qui convenait à ce genre de pays.

    Les Yankees sont de très très grandes taches à la surface de cette planète.
    Nous ne radoterons pas au-delà…

    Grande pitié de la cohabitation avec la monstruosité.
    Veillons juste à ce que la situation ne dégénère pas en France, car cela, au moins, est de notre responsabilité.

  • HuGo , 3 août 2014 @ 8 h 12 min

    À mon humble avis, son commentaire d’expert est trop lié à la vision contemporaine des évènements. Dès le 7ème siècle, l’Islam a usé du subterfuge de la ‘cohabitation’ soumise et ‘pacifique’, mêlée à de vraies purges…songeons aux minorités Kabyle, …ou aux juifs, aux chrétiens…qui étaient de véritables génocides et ainsi l’expansion de l’Islam a été irréversible. L’Islam est fondamentalement intolérant. La seconde intervention US en Irak (pcq la première avait été arrêtée avant Bagdad et qu’elle était incomplète) n’aurait jamais dû avoir lieu. La France, par exception, par connaissance plus approfondie de ces régions, s’en était désolidarisée, à bon escient, grâce à Dieu !
    Ce qui me fait très peur et craindre fortement pour l’ avenir, c’est ce que révèlent ces commentaires sur le ‘genocide’ soi-disant perpétré par Israël à Gaza…utilisation abusive d’un mot, alors que la vraie purification qui est à l’œuvre depuis 14 siècles maintenant est celle de l’Islam, qui, à y regarder de plus près, est véritablement une hérésie aux racines judéo-chrétiennes. Elle a usé de subterfuges comparables à celles dont le Nazisme profondément payen a lui- même usé, mêlant de façon extrêmement subtiles les appels conciliants, pacifiques, et violents, exterminateurs…ficelles énormes pourtant, mais qui font TOUJOURS mouche face au monde !

  • montecristo , 3 août 2014 @ 8 h 35 min

    Il serait temps que l’Occident tout entier se rende compte qu’en voulant juguler le monde musulman, il alimente la révolte.

    Il serait temps de se rendre compte que plus il ira prêcher la démocratie en terre d’Islam … et plus il y aura d’islamistes !

    Plus il prendra le prétexte de punir le terrorisme pour envahir les pays musulmans … et plus il y aura de terroristes.

    Plus l’Occident aidera les arabes à se libérer de leurs dictateurs et plus cette bonne action lui retombera sur la gueule, puisque tous ces pays soit disant libérés se tournent vers une autre dictature bien plus dangereuse encore … celle des « Frères musulmans »

    Au lieu d’aider les musulmans à se débarrasser des Kadhafi et des Saddam Hussein et leur permettre d’installer le radicalisme dans tous les pays « libérés », les occidentaux auraient tous les arguments pour les empêcher de nous phagocyter en se retirant de toute guerre intestine.

    Se méler de leurs problèmes c’est faire entrer le loup dans la bergerie !

    Si les occidentaux décidaient de quitter tous les territoires de l’Islam en guerre aujourd’hui, pour laisser les musulmans régler leurs problèmes entre eux, les conflits ne se propageraient pas ailleurs et le radicalisme resterait chez lui.
    A condition de supprimer l’asile politique.

    Et nous serions bien avisés d’intervenir uniquement pour protéger les chrétiens en danger.

    En étant partie prenante de ces conflits, en s’immisçant dans leurs chikayas, l’Occident leur donne le bâton qui le fait battre.

    En les autorisant à venir se réfugier chez nous, sans leur interdire de propager des idéaux contraires à la démocratie, l’Occident se rend complice de la propagation de l’Islam, totalement incompatible avec les valeurs républicaines et démocratiques.

    Les arabes reprocheront toujours à l’Occident de vouloir les civiliser. Le Coran le leur interdit !

    La prolifération de l’Islam s’amplifie, par haine de l’Occident, à cause de nos relations. Car, si le musulman adopte les marques du progrès occidental au mépris du « Halal » dont il s’arrange selon les circonstances, il rejette nos valeurs spirituelles qui vont à l’encontre de sa religion.

    Si donc les musulmans profitaient moins des avancées occidentales dans tous les domaines, ils prendraient vite conscience que l’Islam est bien l’empêcheur principal du progrès.

    Malheureusement, les avancées occidentales leur permettent de vivre une religion archaïque avec 1400 ans de retard le plus tranquillement du monde, tout en profitant des technologies les plus modernes … dans le plus grand confort.

    Et notre décadence spirituelle leur permet de penser qu’ils sont dans le vrai.

  • judel , 3 août 2014 @ 11 h 26 min

    merci les busch pere et fils d’avoir detruit l’irak et pendu saddam hussein pour plaire a israel . le resultat comme en afghanistan est magnifique……….

  • xtemps , 3 août 2014 @ 14 h 10 min

    J’en veux à mort à nos politiques d’avoir laissé cette Islam de misère s’installer chez nous en nous humiliant et en nous insultant, je les hais!, c’est le plus grand cadeaux empoisonné fait aux peuples Européens, salopard!, ordure!, Nazi! , Fasciste!, aujourd’hui nous pouvons craindre pour nous et nos générations futur!, bande de crasseux!.

  • Anne Lys , 4 août 2014 @ 20 h 00 min

    Il faut préciser la signification de cet ultimatum :
    • Se convertir, mais à la version de l’islam des djihadistes, en adopter toutes les dérives
    • Payer non pas « un impôt », mais une somme mensuelle qui dépasse le revenu mensuel moyen d’une famille chrétienne de Mossoul, revenu qui a d’ailleurs disparu puisqu’il est interdit aux Chrétiens de travailler et que leurs biens ont été confisqués. En outre, le paiement de cet impôt, a-t-il été précisé par le « califat » ne dispense pas les “dhimmis” garçons et hommes d’aller servir dans l’armée djihadiste, c’est-à-dire de participer aux massacres que commet cette armée , ni les familles d’être obligées de donner leurs filles comme épouses (souvent pour un mariage provisoire, parfois d’une heure : “mariage” étant le nom que les djihadistes donnent à la prostitution forcée), obligation d’ailleurs imposée également aux familles musulmanes ; donc, offre qu’il est impossible d’accepter.
    • Quitter la ville : les djihadistes ont installé à toutes les sorties de la ville des postes de contrôle qui ont dépouillé les Chrétiens qui quittaient la ville absolument de tout : leur voiture, leurs papiers, leur argent, leurs provisions, leurs vêtements de rechange, leurs bijoux (des femmes djihadistes étaient là pour fouiller les femmes). Les Chrétiens sont donc partis dans le désert à pieds avec seulement les vêtements qu’ils avaient sur le dos. Ce n’est pas « la valise ou le cercueil », c’est « le cercueil ou même pas de valise…).
    • Mourir : certains ont dû à la compassion de leurs voisins musulmans de pouvoir rester cachés dans Mossoul, mais les uns et les autres risquent leur vie. Cette compassion des Musulmans, qu’on n’a pas vue dans d’autres cas, est évidemment le signe d’une bonne entente antérieure à l’entrée des djihadistes, mais aussi celui du refus de certains Musulmans d’accepter les diktats du califat, ce qui est assez encourageant, tant les Musulmans, en général, ont tendance à se sentir obligés (par des impératifs religieux) de tolérer les exactions d’autres Musulmans quand elles touchent des non-Musulmans.

  • Bzs , 5 août 2014 @ 10 h 10 min

    Une bonne croisade chrétienne pour protéger ces gens là ! Une croisade aussi chez nous contre le laïcisme , devenu ” religion” d état obligatoire ! Y a du travail ! Relevons nous les manches ! Chez nous, l arme la plus puissante est le St Rosaire . A user sans modération !

Les commentaires sont clôturés.