La France, son déclin, sa dette et son club de politiciens naufrageurs

Le système français ne peut plus éviter une crise majeure, explique François de Closets à Jean-Jacques Bourdin vendredi 30 août sur RMC. La faute à 40 ans de laxisme politique durant lesquels l’État français a creusé sa tombe : celle des déficits. Quand on s’endette, on perd son indépendance, explique-t-il, et le jour où ceux qui prêtent à l’État français en auront assez, les fonctionnaires et les retraités français ne seront plus payés. Il faut donc urgemment tailler dans les dépenses publiques et pour cela, il faut un chef de gouvernement technocrate au dessus des partis politiques comme Mario Monti, prétend le journaliste.

Autres articles

22 Commentaires

  • Charles , 2 Sep 2013 à 18:12 @ 18 h 12 min

    Un technocrate ???

    Mais nous n’avons que çà depuis 40 ans, des technocrates!!!!
    Brouxelles est truffée de technocrates.

    Baroso,Van Rompoy, Schulz,tous des potes de Monti…

    Certes,les politiciens sont incompétents et ne connaissent même pas leur métier.
    mais ce sont les zelites europeistes qui ont conçu l’euro monnaie unique et magique.

    Un Mario Monti français????
    Mais Mario Monti était pour l’euro ounique…
    Il était pour l’intégration de la Grèce a la zone euro etc etc etc

  • xrayzoulou , 2 Sep 2013 à 19:17 @ 19 h 17 min

    Je ne sais pas qui on pourrait mettre à la tête de l’état. Nous n’avons que des nuls en France. Il faudrait un renversement de ces guignols et qu’un homme fort honnête et qui ai de la poigne pour remplacer ces nuls.

  • Psyché , 2 Sep 2013 à 23:11 @ 23 h 11 min

    Je suis bien d’accord, il nous faut un homme (une femme) providentiel(lle).
    J’ai pas de nom à donner, je me risque toutefois à quelque références actuelles et passées : Napoleon ? Chavez ? Poutine ? Tatcher ? Jefferson ?

  • Psyché , 2 Sep 2013 à 23:36 @ 23 h 36 min

    Ecoutez, pour nous sortir de la mouise, il va falloir cogiter dur parce que ce n’est pas un technocrate nommé par Bruxelles qui peut nous en sortir.
    Ces technocrates nommés par Bruxelles sont en fait des GOUVERNEURS ( de la Gouvernance Mondiale ) et vous noterez que tous sont des anciens collaborateurs de GOLDMAN SACHS.
    Est-ce que l’Italie va mieux après MM ?
    Est-ce que la Grèce va miieux ? elle emprunte à 10% sur les marchés …

    Francois de Closet est bien un gourou du système ; il prône la STRATEGIE DU CHOC pour nous en sortir, c’est à dire la MISE EN ESCLAVAGE des français.
    Ceci est exactement l’objectif du NWO
    Alors fuyons le !

    Pour des propos un peu plus légers, revenons sur l’idée de se sortir de la mouise et de cogiter dur.
    Pour ceux qui en ont le temps, il y a plusieurs idées intéressantes dans cette video :

    http://www.cercledesvolontaires.fr/2013/08/30/pour-une-nouvelle-ere-politique/

    Il restera nécessaire de faire le tri et de tout remettre en ordre (car je trouve que c’est parfois un peu trop gauchisant et que l’on y donne trop la parole aux grecs), mais c’est une video de qualité qui apporte de bonne idées et je suis certain que si vous avez le temps d’aller au jusqu’au bout, il en restera quelque chose d’intéressant qui nous aidera à regarder vers le haut et non collectivement vers le précipice où l’on cherche à nous pousser.

    Alors courage et merci à NDF de nous offrir cette tribune.

  • Jean-Claude Chevalier , 3 Sep 2013 à 0:22 @ 0 h 22 min

    hahaha… quel constat… couper dans les dépenses… voyons il est temps que l’État reprenne son droit de créer l’argent… il est là le vrai pouvoir… les banquiers créateurs de l’argent-dette sont les véritables maîtres… c’est le banquier Rothchild qui disait:” donnez-moi le pouvoir de créer l’argent et je me fiche de qui fait les lois….”

  • Eric Martin , 3 Sep 2013 à 0:57 @ 0 h 57 min

    Vous souhaitez que ce soit l’Etat qui créé de la fausse monnaie, au lieu de la BCE ? Cela va changer quoi ?

  • Jean Claude Chevalier , 3 Sep 2013 à 3:17 @ 3 h 17 min

    Réaction intéressante alors que jé n’ai en rien dit ce là. Je refere a une creation honnete de l’argent parfois libre de dettes ou par des prêts sans intérêts. La creation actuellement effectuée se fait uniquement sous forme de prêts additionnels aux intérêts exigés. Or ces intérêts ne sont jamais créés en tant que tels et font que toute dette bancaire est mathématiquement impossible a rembourser autrement que par une création additionnelle de prêts ou par la faillite. Votre allusion a la fausse monnaie me fait penser a la citation du très célèbre prix Nobel de l’économie le français Maurice Allais qui soutenait que la creation bancaire actuelle de l’argent dettes, équivalait a de la fausse monnaie.

Les commentaires sont fermés.