Royaume-Uni : au moins 120 bébés ont survécu à un avortement ces quatre dernières années

L’enfant à la 12e semaine de grossesse, délai légal pour avorter sur simple demande en France

Royaume-Uni. Ces quatre dernières années, au moins 120 bébés ont survécu à un avortement tenté pendant la 23e semaine de grossesse, la dernière où il est légal outre-Manche. Un chiffre sans doute très largement sous-estimé, note le Daily Mail. En effet, cette statistique a été établie à partir des données communiquées par seulement 25 hôpitaux. Voilà qui est susceptible de relancer le débat sur la limite légale de l’avortement, écrit notre confrère, rappelant toutefois qu’en 2008, les députés avaient rejeté la proposition de loi d’une élue conservatrice de la réduire à 22 ou 20 semaines contre 24 actuellement. En 2011, 565 bébés ont été avortés à 23 semaines de gestation. A cet âge, le taux de survie à la naissance atteint 19%.

Articles liés

1Commentaire

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Goupille , 2 septembre 2014 @ 22 h 06 min

    Abominable… Dans quel état ?
    Espérons que la manœuvre abortive avortée ne leur a pas laissé de séquelles physiques ou neurologiques.

    La banalisation de l’infanticide commence vraiment à faire des ravages : en France, deux enfants meurent chaque jour sous les coups de leurs parents.
    Suggestion : peine de mort pour l’acteur principal et stérilisation du complice pour non-assistance à personne en danger. Qu’au moins ils n’aient jamais l’occasion de recommencer…

    N’est-ce pas, Madame C, spécialiste tourangelle de la congélation ?
    Et la brillante ingénieur de Centrale, mère du petit Lubain, par qui toute cette ignominie est entrée dans le marécage de la clémence judiciaire…

Les commentaires sont clôturés.