Nicolas Doze : le débat budgétaire s’annonce tragi-comique

À la dérive, le gouvernement Ayrault donne dans la démagogie fiscale et essaye de mettre des rustines partout, constate mercredi matin Nicolas Doze sur BFM TV.

Autres articles

2 Commentaires

  • mariedefrance , 2 Oct 2013 à 13:03 @ 13 h 03 min

    – 82 pour…… +18

    çà suffit pour comprendre
    mais nos zélites ne le peuvent.

  • François Desvignes , 2 Oct 2013 à 14:52 @ 14 h 52 min

    Je coule
    Tu coules
    Il coule
    Elle coule
    Nous coulons
    Vous coulez
    Ils coulent
    Elles coulent.

    Ordinairement, quand le bâteau coule, outre que les rats quittent le navire, on déleste les poids morts.

    Eh bien, jetons nos politiques à la baille : ils y rejoindront les rats.

    Question : selon vous qui sont les rats ?

Les commentaires sont fermés.