Royaume-Uni : le Parti conservateur pense (enfin) aux familles

Iain Duncan Smith

Iain Duncan Smith, le secrétaire d’état au travail et aux retraites du gouvernement de David Cameron, promet plus d’« équité” pour des “familles aux abois”. Considérant le mariage comme “l’institution humaine la plus importante”, le conservateur a proposé mardi un abattement fiscal transférable de 1 000 livres pour les foyers dont l’un des conjoints reste à la maison ou a une activité à mi-temps pour s’occuper des enfants.

La mesure entrerait en vigueur dès avril 2015 et 3,4 millions de couples mariés pourraient en bénéficier.

Sans surprise, les travaillistes et les libéraux-démocrates y sont opposés, les premiers dénonçant un allègement fiscal “stigmatisant et moralisateur” qui diviserait le pays, alors que, selon un sondage YouGov réalisé pour The Sun, 62% des Britanniques y sont favorables (et seulement 20% contre).

L’objectif de Iain Duncan Smith ? “Aider à stabiliser les familles” ébranlées par la crise économiques, notamment celles dont au moins l’un des adultes “travaille dur”.

Lorsqu’il s’était présenté à la direction du Parti conservateur en 2005, David Cameron avait le premier promis d’introduire un allégement fiscal pour les couples mariés. Mais une fois élu Premier ministre, il avait jugé plus opportun de dénaturer le mariage en légalisant ses parodies LGBT. Mardi, il a déclaré que “les gens qui s’engagent durablement devraient être reconnus d’une certaine façon”.

Une réduction d’impôts pour les dépenses relatives à la garde d’enfants est également dans les cartons du Parti conservateur, si celui-ci est reconduit au pouvoir lors des prochaines élections générales de 2015…

Articles liés

2Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • V_Parlier , 2 octobre 2013 @ 18 h 35 min

    Ah, les élections pour 2015. Ceci explique peut-être celà.
    (La mauvaise pilule tout de suite, et la consolation avant les élections).
    Mais bon, c’est déjà mieux que rien !

  • J.75 , 3 octobre 2013 @ 11 h 30 min

    Il aurait du y penser plus tôt aux familles (et aux enfants), en n’instaurant pas la parodie de mariage par exemple…ce pourquoi désormais j’affuble de guillemets le mot conservateur du Parti “Conservateur”.

    Mais bon, ils essayent de se racheter avec cette mesure fiscale pour éviter une nouvelle percée du UKIP…

Les commentaires sont clôturés.