La SPA affiche sans complexe son homosexualisme

Articles liés

19Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Antoine , 2 octobre 2014 @ 14 h 27 min

    Du calme, il s’agissait du second degré !

  • Catholique & Français , 2 octobre 2014 @ 14 h 38 min

    Tous ces coups de dents (moi, je ne peux rien : je suis sans dents) et ces aboiements indignés me font souvenir de cette vieille histoire concernant un Président du Conseil de la défunte Troisième République, Louis Barthou; ce digne et vénérable représentant du Peuple en redingote et haut-de-forme, qui disparut ensuite dans des circonstances tragiques, aurait été surpris en canine position, tenu en laisse et en train de se faire fouetter par une maîtresse femme qui ne faisait manifestement pas partie de la S.P.A. Cette aventure galante lui valut ensuite les sobriquets de “Médor-Barthou”, décerné par Léon Daudet et de Bar-Toutou, décerné de son côté par le Canard Enchaîné. Heureusement, ces temps ont disparu à tout jamais et ce n’est pas de nos jours, sous notre belle Cinquième République, que l’on verrait de telles horreurs.

  • gringo , 2 octobre 2014 @ 16 h 03 min

    Alors, il est fortement conseillé d’ utiliser une capote pour chèvres

  • Luc+ , 2 octobre 2014 @ 17 h 13 min

    Viril…un toutou..? étrange vocabulaire pour parler d’un chien …Non ?

  • eric-p , 2 octobre 2014 @ 23 h 30 min

    Oh la pauvre bête ! Vous n’avez pas honte ?

  • Martina , 3 octobre 2014 @ 7 h 37 min

    Quand cette belle institution qui prétend défendre les animaux et en fait surtout ceux pour bobos, s’intéressera t elle aux animaux égorgés dans de grandes souffrances et à ceux élevés dans des conditions concentrationnaires comme nos poules, nos cochons et bientôt nos mille vaches hors sol ?
    Je rappelle qu’en Allemagne une de ces fermes a explosé par accumulation de méthane, faute d’aération.
    En France on prétend utiliser ce méthane pour produire de l’énergie.
    Quid du lait produit par des bêtes ne connaissant pas les prairies ?
    Continuez à ne pas voir les égorgements rituels, un chat c’est plus mignon.

  • Martina , 3 octobre 2014 @ 7 h 37 min

    Quand cette belle institution qui prétend défendre les animaux et en fait surtout ceux pour bobos, s’intéressera t elle aux animaux égorgés dans de grandes souffrances et à ceux élevés dans des conditions concentrationnaires comme nos poules, nos cochons et bientôt nos mille vaches hors sol ?
    Je rappelle qu’en Allemagne une de ces fermes a explosé par accumulation de méthane, faute d’aération.
    En France on prétend utiliser ce méthane pour produire de l’énergie.
    Quid du lait produit par des bêtes ne connaissant pas les prairies ?
    Continuez à ne pas voir les égorgements rituels, un chat c’est plus mignon.

Les commentaires sont clôturés.