Michel Onfray : « ce n’est pas bien de provoquer les chrétiens comme ça »

Minute de mercredi rapporte les propos tenus par le philosophe Michel Onfray sur le plateau d’“On n’est pas couché” (le 29 octobre), à propos des protestations de jeunes catholiques devant la pièce “Sur le concept du visage du fils de Dieu” :

« J’ai écrit le Traité d’athéologie, donc je peux en parler. On fait de moi un athée radical, mais je trouve que ce n’est pas bien de provoquer les chrétiens comme ça. Je ne suis pas pour l’insulte, le mépris. Je pense que cette espèce de mise en scène où l’on envoie des grenades, des matières fécales, sur le visage du Christ, ce n’est pas nécessaire. C’est une provocation un peu facile, on peut provoquer sans insulter les gens ! »

Articles liés

5Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Tancrède , 2 novembre 2011 @ 12 h 00 min

    C’est Castellucci qui le dit : “Il y a un rapport avec le blasphème dans ce spectacle parce qu’on est en face du visage de Jésus, mais il n’y a aucune provocation. Parce que le blasphème c’est un rapport avec la divinité, c’est une forme de prière, et je crois qu’on peut imaginer ce plan séquence comme une prière. Même s’il y a un aspect blasphème mais au fond, je crois qu’il s’agit d’un appel.” Conférence de presse du 19 juillet 2011 – Festival d’Avignon.

  • Tancrède , 2 novembre 2011 @ 12 h 03 min

    Ainsi on a à faire à un metteur en scène qui blasphème sans provoquer et à un “philosophe” (même nul il est quand même meilleur que ce premier) qui provoque sans blasphémer. Entre la pensée et les insultes, il y a un degré.

  • Manu G. , 2 novembre 2011 @ 14 h 33 min

    A travers ses bouquins médiocres, imprécis et calomnieux, attaquant la foi chrétienne et le Christ, Onfray a hélas beaucoup plus semé l’athéisme et la haine du christianisme dans l’âme de nos contemporains, que ne pourront le faire un jour ces pièces de théâtre jugées “blasphématoires” !

    C’est pourquoi, cela ne manque pas de sel de l’entendre critiquer cette pièce de théâtre ! J’attends toujours de sa part une critique intelligente contre le christianisme, mais je n’ai trouvé à ce jour dans ses arguments intellectuels, à peine mieux que les excréments et les insultes gratuites qu’il reproche à cette pièce de théâtre !

    Et il n’aurait pas lui insulté la Face du Christ par ses mensonges éhontés et ses attaques gratuites envers la foi chrétienne ? Misérable homme que ce Michel Onfray !

    Philosophe par ailleurs talentueux, séducteur et éloquent, produisant une pensée démagogique et bien dans l’air du temps, détournant de la vérité chrétienne certains esprits crédules, en manque de gourou, pour les plonger dans la m e r d e infinie de son athéisme !

  • Maroun , 2 novembre 2011 @ 14 h 54 min

    Au final, même ONFRAY reconnait que cette pièce est mauvaise, et certain pseudo-catholiques en sont encore à la défendre?? mais ils feraient mieux d’être athées; au moins ils se joindraient à ONFRAY!!!!

  • banquet avec onfray , 3 novembre 2011 @ 19 h 18 min

Les commentaires sont clôturés.