Pour Marjane Satrapi, les « écrivains actuels » n’arrivent pas à la cheville de Dostoïevski

Dostoïevski sinon rien“Je lis beaucoup de classiques comme Dostoïevski, Balzac, Flaubert, Voltaire. Je me dis que si j’arrive à lire tous les classiques, c’est déjà pas mal. Je lis aussi de la littérature américaine contemporaine. Je suis quelqu’un de mon temps, mais bon, parmi les écrivains actuels, je n’en vois pas d’aussi extraordinaires que Dostoïevski” déclare Marjane Satrapi, l’auteur de Persepolis et de Poulet aux prunes, à l’hebdomadaire branchouille A nous du 31 octobre.

Articles liés