Délit d’opinion : Philippe Verdier annonce son licenciement de France Télévisions

Il ne fait pas bon dénoncer l’inutilité de Cop21 et l’hypocrisie de ses organisateurs :

> Pétition de soutien à Philippe Verdier

Articles liés

15Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • charles-de , 2 novembre 2015 @ 10 h 52 min

    Mais QUI donc parlait de “liberté d’expression” ?

  • Marino , 2 novembre 2015 @ 10 h 58 min

    Générique de fin pour Philippe Verdier. La pétition lancée sur Internet, ainsi que l’appui de plusieurs députés Républicains, n’ont pas eu l’effet espéré.

    – Une sanction de l’Élysée?

    Dans cet ouvrage -Climat investigation, les éditions Ring – paru au début du mois d’octobre, le journaliste-présentateur partageait son scepticisme sur les résultats de la conférence des Nations unies organisée autour des changements climatiques.
    Par ailleurs, ce climato-sceptique avait adressé une lettre ouverte à François Hollande dans laquelle il dénonçait le manque d’intérêt du gouvernement pour cette cause. Avec l’approche de la COP 21, cette prise de position est mal tombée.

    Sur Europe 1, il jugeait «tout à fait possible» que son éviction de l’antenne ait été commandée par le gouvernement :
    «Forcément, quand quelqu’un se met en travers de la route de la COP 21, ça ne fait pas plaisir à l’Élysée», affirmait-il alors au micro de Jean-Marc Morandini.

    NB : Hollande ne lui a pas fait de cadeau sauf pour le “Mariage pour Tous” :mariage avec son compagnon !

    Philippe Verdier (45 ans) a en effet épousé, dans le plus grand secret le 30 août dernier, Ludovic, sa moitié depuis 1997.
    C’est entouré d’une vingtaine d’invités que le couple s’est dit oui à la mairie du 14e arrondissement de Paris et seuls ses collègues Anaïs Baydemir, Florence Klein et Valérie Alexandre étaient dans la confidence. Une union entre deux personnes du même sexe, possible depuis peu en France, qui a rendu l’événement encore plus émouvant

    https://www.youtube.com/watch?v=BE8cVCCZKOk

  • Petit Prince , 2 novembre 2015 @ 11 h 51 min

    Mais vous savez bien qu’il n’y en à plus chez nous.

  • keskisppas , 2 novembre 2015 @ 12 h 24 min

    Cet évènement grave devrait faire réagir toute la classe politique et merdiatique. On voit encore une fois la collusion politico-merdiatique en France. La classe politique francaise traditionnelle semble profondément atteinte d’orwellisme. Une classe politique à jeter.
    L’écologie est un fond de commerce. C’est aussi un marché mondial. Que la droite classique et la gauche s’y vautre cela ne me choque pas. Ils sont pareils. C’est leur religion.

  • Marino , 2 novembre 2015 @ 13 h 45 min

    En déplacement en Chine, le chef de l’Etat ne va pas ménager sa peine pour lancer le sprint final vers la grande conférence sur le climat qui se tiendra à Paris à partir du 30 novembre.

    Deuxième économie du monde mais aussi premier pollueur, la Chine sera évidemment l’un des acteurs majeurs de la conférence de l’ONU sur le climat (COP 21) qui s’ouvrira fin novembre à Paris. François Hollande le sait bien, et c’est pour préparer au mieux cette conférence de Paris, pour l’heure mal engagée, que le président de la République est depuis lundi, et pour deux jours, l’hôte de Xi Jinping, le président chinois. Et il compte bien se démener pendant ces deux jours. “Je suis en Chine pour obtenir des autorités chinoises la possibilité d’un accord global et ambitieux pour permettre de limiter à deux degrés le réchauffement” de la planète, a déclaré François Hollande à son arrivée lundi matin à Chongqing, mégapole industrielle du sud-ouest du pays.

    Hollande ne se rend évidemment pas seul en Chine. Le chef de l’Etat est accompagné d’une impressionnante délégation de 120 personnes. Parmi elles, cinq ministres, 70 chefs d’entreprises, mais aussi une vingtaine d’artistes, dont le cinéaste Jean-Jacques Annaud, très respecté dans la République populaire pour son film Le dernier loup.

    Xi Jinping devrait accepter un mécanisme de révision tous les cinq ans des objectifs climat.

    L’Elysée ne se privera pas de le présenter comme un progrès majeur. Mais la réalité, c’est que tant que les objectifs chiffrés ne seront pas plus ambitieux, les choses ne bougeront pas.

    A quatre semaines du rendez-vous parisien, François Hollande se lance dans un long et intense sprint pour maquiller l’échec annoncé de la COP 21.

  • KAMISAN , 2 novembre 2015 @ 16 h 38 min

    Faut comprendre le gouvernement…Il met en place une machine à culpabiliser les masses, et à les taxer dans la foulée, la fameuse fiscalité verte, donc à priori qui sera acceptée par la majorité, et puis vlan, un mec sorti de nulle part fait un livre qui met à mal l’axiome de base…normal qu’ils aient les boules …))

Les commentaires sont clôturés.