Alain Soral : « Il faut refaire du catholicisme la religion d’Etat en France »

Alors que “la dissidence” vit depuis quelques semaines au rythme des règlements de compte, Alain Soral a accordé une interview à Médias-Presse-Info TV pour exposer le programme du nouveau parti politique qu’il vient de créer avec Dieudonné, « Réconciliation Nationale ». Rappelons l’inscription de la statue de Bayard à Grenoble : « Resté fidèle à la charte de la vieille chevalerie, homme d’honneur, de foi et de bonté, a bien mérité son surnom de chevalier sans peur et sans reproche. »

Articles liés

90Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Cap2006 , 2 décembre 2014 @ 10 h 46 min

    Le catholicisme religion d’état ?

    reclamé par un divorcé ? cocasse

  • hermeneias , 2 décembre 2014 @ 11 h 20 min

    Il a raison pour le coup Soral et qu’il soit divorcé ne change rien à l’affaire , contrairement à ce que semble dire ( car on ne sait pas trop bien ce qu’il dit ) le cap20000 qui aime naviguer en eaux troubles .

    Tout dépend de ce que l’on entend par religion “d’état” . Cela ne devrait pas vouloir dire que l’Eglise gouverne et fait les lois ( décidément quelle burne ce cap20000000 ) mais que le christianisme est officiellement reconnu comme religion fondatrice et constitutive de l’identité et du patrimoine français à l’exclusion des autres .

    Mais il faudrait que Soral soit cohérent avec lui même et qu’il arrête de fricoter avec ses “amis” ( faux amis musulmans et palestiniens …)

  • eric-p , 2 décembre 2014 @ 11 h 20 min

    Alain soral devrait se mettre à la page:
    L’église catholique REFUSE les privilèges et le statut de “religion d’Etat”.
    Le cas échéant, il serait tout de suite dénoncé par le Vatican…

    Eh oui, Vatican II est passé par là mais peut-être Soral va-t-il se convertir au sédévacantisme
    ou au sédéprivatisme ?
    Ce sera difficile…

  • hermeneias , 2 décembre 2014 @ 11 h 26 min

    éric-p

    on s’en fout des sedemachinchosistes ou des cdjemenfoutistes
    Il est question du christianisme comme patrimoine culturel et partie essentielle de l’identité française …
    Si le siège , le trone , est vacant , on verra une autre fois .
    Ne nous brisez pas les burettes avec vos histoires et querelles de chapelles .
    Le christianisme et plus précisément le catholicisme ne se réduit pas au Vatican , à vatican 2 , aux papes ou aux évêques . L’Eglise est plus vaste dans le temps et dans l’espace

  • Catholique & Français , 2 décembre 2014 @ 11 h 41 min

    Merci hermeneias ! Le “Catholicisme Religion d’état” ne veut évidemment pas dire que tous les citoyens doivent être Catholiques ou contraints de se convertir; les fausses religions ou idéologies seront tolérées dans la mesure ou elles restent calmes : par exemple, hé-hé, de nos jours, l’idéologie maçonnique est Religion d’Etat en France et des gens comme moi, qui la refusent catégoriquement, sont tolérés, avec une paix “royale”, dans la mesure où ils ne sont plus une menace pour l'(anti-) Religion au pouvoir. Il est vrai, dans ce domaine, que nos amis frères trois-points risquent d’avoir à l’avenir quelques soucis avec les adeptes de Mahomet qui sont beaucoup plus agressifs que les Catholiques de base, sans parler de notre lamentable hiérarchie… Par ailleurs, que cap2006 et ses copains se rassurent, le Catholicisme religion d’Etat, c’est vraiment pas pour demain… à moins que le Bon Dieu (ou, plus exactement, la Sainte Vierge) se mettent de la partie. Mais, comme vous n’y croyez pas, vous pouvez dormir sur vos deux oreilles !

  • victor , 2 décembre 2014 @ 11 h 47 min

    Sans aucun doute le meilleur chemin :
    https://www.youtube.com/watch?v=_BzoiJfnE8Y

  • Catholique & Français , 2 décembre 2014 @ 11 h 49 min

    Cher eric-p, vous devriez savoir, au cas où vous seriez Catholique, que le Chef de l’Eglise Catholique, ce n’est ni le Vatican, comme vous dites, ni même le Pape mais… LE CHRIST qui dort actuellement dans la barque, alors que la tempête semble sur le point de se lever. Mais, c’est vrai, si vous croyez que le Vatican est “maître” souverain de l’Eglise, alors vous avez totalement raison et on pourra, sans crainte de démenti, continuer à proclamer que “…Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu…” signifie “séparation absolue des pouvoirs” et non “distinction” des pouvoirs. Do you know what I mean ?

Les commentaires sont clôturés.