Marine Le Pen veut supprimer la région et réduire le nombre de parlementaires

Marine Le Pen veut supprimer la région et réduire le nombre de parlementaires

Invitée ce mardi matin de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC, la présidente du FN et candidate à la présidentielle pour 2017 souhaite que la France soit réduite à “trois strates : la commune, le département et la nation”. Marine Le Pen veut aussi que soit inscrite dans la Constitution la réduction de sièges de parlementaires – au Sénat comme à l’Assemblée – pour les ramener au nombre de 500 contre 925 aujourd’hui :

Autres articles

8 Commentaires

  • jacky4546 , 3 Jan 2017 à 15:27 @ 15 h 27 min

    MLP a parfaitement raison. Il y a longtemps que je suggère aux politiques de supprimer les régions administratives. Les départements sont parfaitement aptes à créer des commissions qui pourraient se réunir autant que nécessaire, pour gérer les problèmes régionaux. Le magouillage des régions par Valls n’a d’autre but que d’éloigner les élus du peuple. Il en va de même des cantons.
    Quant au nombre de parlementaires : leur réduction est évidente, en commençant par supprimer le Sénat, totalement inutile…

  • queniart , 3 Jan 2017 à 17:09 @ 17 h 09 min

    1 chose qui serait bonne c’est fermer le sénat et envoyer les ex sénateurs travailler dans le privé et virer la moitié des députés,nous avons trop de fainéants politiciens ceux qui seront virés qu’ils aillent bosser

  • borphi , 3 Jan 2017 à 18:20 @ 18 h 20 min

    C’est très bien !
    Il faudrait aussi supprimer le CESE qui est une belle fumisterie parlementaire.

  • Vent d'Est, Vent d'Ouest , 4 Jan 2017 à 1:35 @ 1 h 35 min

    Si elle pouvait proposer de supprimer le cumul des mandats aux parlementaires,de rendre obligatoire leur présence aux débats, et en cas de vote de textes de lois, qu’il y ait au moins 2/3 d’exprimés, exit abstentions et autres dérobades. Et, en amont, sur des grandes questions graves, organiser d’abord un référendum populaire qu’ils devront respecter lors des votes.

  • hermeneias , 4 Jan 2017 à 8:33 @ 8 h 33 min

    Supprimer les régions ? Quelle riche idée !
    Les sans culottes , marxistes et autres révolutionnaires , idéologues fous adeptes de la table rase , en ont rêvé et la Marine à papa ( fille à papa indigne ) veut le faire !!!

    Car supprimer les régions c’est supprimer la FRANCE des terroirs et des territoires avec leurs identités historiques enracinées pour la remplacer , ou essayer de la remplacer , par des découpages administratifs gérés par les fonctionnaires pions d’un pouvoir centralisé “omnipotent”

  • appeals , 4 Jan 2017 à 10:34 @ 10 h 34 min

    Qu’elle arrive au pouvoir et qu’elle prenne Monsieur Menard dans son gouvernement et en procédant par ordonnance nettoyer les écuries d’Augias qu’est la France politique d’aujourd’hui.

    Supprimer aussi les subventions aux merdias.

  • champar , 4 Jan 2017 à 10:40 @ 10 h 40 min

    Supprimer les régions est une excellente idée, cette structure ne sert à rien et est tellement insignifiante que son territoire est modifié selon le bon vouloir du gouvernement.
    Enfin quand je dis ne sert à rien, si, c’est une nouvelle féodalité avec ses hobereaux bien rémunérés sur le dos de la population, bref des impôts supplémentaires rien d’autre.

    Le CESE : Suppression, aussi inutile que les régions

    L’assemblée nationale : 200 députés suffisent, radiation au delà de 20 absences par an avec interdiction de se représenter à l’élection suivante. Interdiction aux fonctionnaires de se présenter et les anciens fonctionnaire ne pourront se présenter que 5 ans après avoir quitté leur fonction.

    Le Sénat qui représente les territoires : 100 sénateurs, un par département (2 pour Paris, Lyon Marseille).

    Référendum d’initiative populaire avec 1 million de signatures.

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France