Vidéo / Les bonnes femmes – Fim de Claude Chabrol (1960) avec Bernadette Lafon

Vendeuses dans un magasin d’appareils ménagers, Jane, Ginette, Jacqueline et Rita usent leurs journées à s’ennuyer entre deux rayons et leurs soirées à traquer la compagnie des hommes et un bonheur bien souvent incertain. Jane, mariée, accumule les amants d’un soir. La nuit venue, Ginette se transforme en chanteuse italienne et se donne en spectacle. Rita subit lâchement un fiancé médiocre et une belle-famille exaspérante. Jacqueline, la plus digne des quatre, cherche désespérément l’amour sincère. Mais pour elle, comme pour ses amies, les rencontres d’un soir et les rêves qu’elles suscitent sont souvent synonymes de profondes désillusions…

Articles liés