Mathieu Gallet : “Si rien n’est fait, Radio France ne passera pas l’été”

Le Président de Radio France dénonce sur I>Télé “un réseau de l’ombre administratif et politique” qui s’acharne contre lui et ridiculise Le Canard Enchaîné en présentant à Laurence Ferrari des preuves (“qu’on peut trouver en 3 clics sur Internet”) réfutant les affirmations de l’hebdomadaire satirique qu’il attaque en justice pour “diffamation”. “J’ai été nommé par le CSA, seul le CSA peut me retirer mon mandat”, rappelle Mathieu Gallet alors que l’institution lui a renouvelé sa confiance la semaine dernière. Selon Mathieu Gallet, “si rien n’est fait, Radio France ne passera pas l’été” car la grève a déjà coûté deux millions d’euros en plus des 21 millions de déficit prévus en 2015. Il faut “faire des économies dans le cadre d’un projet de développement” et investir davantage dans le numérique (1% du budget total actuellement), explique-t-il, bref, “se réformer pour fonctionner avec moins de moyens” :

Autres articles

10 Commentaires

  • xrayzoulou , 4 Avr 2015 à 18:57 @ 18 h 57 min

    Là je m’en fiche comme de ma première chemise !

  • siel , 5 Avr 2015 à 19:12 @ 19 h 12 min

    Vours remarquerez que cet homme se fout complètement du futur de la société qu’on lui a demandé de gérer pour le compte de l’état français.
    La sule qui l’interesse c’est qu’il a été nommé par le CSA et donc qu’il ne peut etre démis que par le CSA…
    Chez ces gens là on ne demissionne jamais on s’accroche tout simplement.

  • appeals , 5 Avr 2015 à 21:28 @ 21 h 28 min

    Qu’ils disparaissent, pas grand’ monde ne s’en aperçevra !!!

    Il ira se réfugier dans les bras de son copain fredo

Les commentaires sont fermés.