Pédophilie chez les enseignants et éducateurs : “C’est la partie émergée de l’iceberg”

Maître Marie Grimaud, avocate d’Innocence en danger, témoigne de l’existence d’une véritable omerta en matière de crimes pédophiles au micro de LCI le 1er avril 2015 :

Une société qui légalise le “mariage” homosexuel et le droit à l’enfant ne peut pas ne pas avoir un problème avec la pédophilie.

Via EetR.

Autres articles

12 Commentaires

  • Babouchka , 3 Avr 2015 à 12:05 @ 12 h 05 min

    Pedophilie et homosexualite n’ont rien à voir?

    Beaucoup de cas nous montre que la frontière n’est pas aussi nette….

    Le manifeste signe dans LIBÉRATION dans les années soixante par des intellectuels pour favoriser la sexualite des plus jeunes nous montre le contraire car de nombreux signataires étaient homosexuels.

  • Robert , 3 Avr 2015 à 14:10 @ 14 h 10 min

    Dans le cas des membres du clergé américain condamnés, donc pas accusés à tort comme parfois, pour pédophilie, environ 80% d’entre eux avaient des tendances homosexuelles.

  • serge , 4 Avr 2015 à 10:59 @ 10 h 59 min

    Désolé…c’est quelquefois le cas….je suis dans l’IOise et il vient d’y avoir un cas à Compiègne….Un de premiers bénéficiaire du mariage pour tous. Alors dites qu’homosexualité et pédophilie ne sont pas toujours lié mais ne dites pas que cela n’a rien à voir

  • la sainte lance , 4 Avr 2015 à 17:01 @ 17 h 01 min

    Malheureusement ce que j’ai craint et dit lors de l’adoption de la loi Taubira sur le “mariage pour tous”, se réalise et se confirme, à savoir que cette loi allait favoriser (et accroire) les cas de pédophilie, en conduisant à la “légalisation” de fait de celle-ci.

  • itou , 8 Avr 2015 à 17:45 @ 17 h 45 min

    Les statistiques nord américaines font état de 30% de pédophiles dans la population homosexuelle. Si on y ajoute la tranche des homosexuels spécialisés en héphébophilie, cela montre que l’homosexualité et un facteur fortement prédisposant à la pédophilie. Alors dire que l’un et l’autre n’ont rien voir est faux ! ou partisan. Ce propos ne se veut pas stigmatisant mais issu d’une étude objective de la réalité pour faire connaitre les milieux à risques pour nos enfants. Plus un enfant est initié précocement à la sexualité adulte et plus son éducation sentimentale et plus sa sexualité à venir seront perturbées. Quand aux acquisitions éducatives morales, sociétales et spirituelles, il ne faut plus y penser. Sa vie sera pleine d’instabilité et de pulsions difficiles à maîtriser. La sexualisation hâtive court circuite des étapes du développement psycho effectif du mineur et en fait un être potentiellement en souffrance.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen