Le Comte de Paris va créer un groupe de réflexion sur la bioéthique

Selon nos informations, le Comte de Paris, considéré par beaucoup comme le chef de la “Maison de France”, va créer un groupe de réflexion sur la bioéthique. Il semblerait que le prétendant au trône de France soit de plus en plus préoccupé par ces enjeux. Un de ses conseillers joint par téléphone déclare aux Nouvelles de France que, « la question de la fin de vie et du début de vie, tout cela le préoccupe”.

Le Comte de Paris est en train d’élaborer ce groupe dont la composition devrait être connue dans les prochaines semaines.

Autres articles

3 Commentaires

  • Daniel Hamiche , 3 Mai 2011 à 19:42 @ 19 h 42 min

    On ne peut que se féliciter de voir le prince Henri d’Orléans être préoccupé par ces questions. De là à créer un « groupe de réflexion » sur la bioéthique… On n’en voit pas très bien l’utilité. L’Église catholique enseigne tout ce qu’il faut savoir sur ces questions. Ce « groupe de réflexion » n’y ajoutera pas un iota.

  • SAINT MARTIN Louis , 4 Mai 2011 à 9:33 @ 9 h 33 min

    Plutôt que de se mêler de “bioéthique” sur laquelle il ne doit pas avoir de grandes lumières à nous faire partager, Henri d’Orléans ferait beaucoup mieux de créer un groupe d’études sur les “Lois fondamentales de la monarchie en France” ou encore sur “Droit monarchique et forfaiture” ou bien encore sur “Vérités et usurpation” etc…
    Il pourrait peut-être découvrir qu’il n’est ni “chef de la Maison de France”, ni “Héritier du trône” ni même “comte de Paris”.
    Cruelle désillusion ???
    Que non pas, il sait tout cela encore mieux que moi et les tribunaux français le lui ont rappelé au début des années 90, mais le goût de l’intrigue et de la subversion propres à cette famille depuis des siècles, a toujours été encouragé par l’ignorance crasse du peuple français envers son Histoire en général et la nature de la royauté en France en particulier.
    Cela autorise les membres de cette famille à s’agiter d’une manière ou d’une autre – jamais de manière efficace depuis la mort de François sous les drapeaux en Algérie il y a plus d’un demi-siècle – sur la scène politique de notre pays, pour tenter d’y exister. Sans grand succès Dieu merci.
    Armons nous de patience…il nous faudra supporter les pitreries d’Iznogoud pendant encore longtemps.

  • SCHNEIDER Philippe , 4 Mai 2011 à 15:10 @ 15 h 10 min

    Monsieur “SAINT MARTIN” ferait mieux lui-même d’étudier l’histoire de France et particulièrement les lois fondamentales du royaume qui font du comte de Paris, Henri d’Orléans, le seul Roi légitime de France. Il invoque le procès devant les tribunaux de la république mais il devrait d’abord lire les attendus du procès qui donnaient entièrement raison au comte de Paris, alors comte de Clermont mais qui considérait que “la justice républicaine n’avait pas à prendre position dans ce domaine”.
    Le Roi de France doit être Français d’une branche dynastique française. Rappelons que toutes les lois fondamentales ont été faites au fur et à mesure et toujours dans le même sens : empécher un prince étranger ou d’une branche étrangère de régner en France, ainsi, par exemple, l’exclusion de femmes par les légistes au début de la guerre de 100 ans. Rappelons aussi que si Hugues Capet fut “élu” Roi face à Charles de Lorraine, pourtant “légitime” selon le droit successoral, c’est parce que ce dernier était vassal de l’empereur du saint empire romain germanique, donc non français.
    La branche des Bourbons Orléans est la seule légitime en France comme le reconnu, d’ailleurs, indiscutablement le comte de Chambord au soir de sa vie.
    Il est quand même dommage de voir que même chez les royalistes, il se trouve toujours des gens prêts à servir des intérêts étrangers contre la France !
    Vive le Roi !
    Vive Henri VI et le Prince Jean, duc de Vendôme

    Philippe SCHNEIDER

Les commentaires sont fermés.