Une nouvelle affiche de la CGT indigne le syndicat policier Alliance

L’affiche en question met en scène plusieurs policiers sur fond de pavés ensanglantés, avec le message “Loi Travail – Stop à la répression”. Le syndicat Alliance dénonce ce positionnement de “syndicats de l’ultragauche qui ne trouvent que ça aujourd’hui pour exister”. “C’est le témoin de ce qui se passe en ce moment dans les différents défilés”, rétorque Romain Altmann, du syndicat Info’com CGT, à l’origine de cette affiche dont Philippe Martinez, le secrétaire général de la Confédération générale du travail, s’est désolidarisé :

Articles liés

7Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Hilarion , 3 mai 2016 @ 11 h 57 min

    Nous avons affaire à un cas de schizophrénie très lourd au sein d’un gouvernement qui donne ordre à la police de rétablir l’ordre et subventionne simultanément un syndicat qui le détruit.
    Quand va t-on interner ces dingues qui nous gouvernent ?

  • Marino , 3 mai 2016 @ 12 h 05 min

    Le syndicat Alliance dénonce ce positionnement de « syndicats de l’ultragauche qui ne trouvent que ça aujourd’hui pour exister ».

    A quand la gréve des policiers et laisser le gouvernement se démerder avec sa gauche ?….

  • Trucker , 3 mai 2016 @ 14 h 58 min

    @Marino…excellente question…c’est même la question fondamentale au vu de ce que j’ai vu le 1er Mai place de la Nation, où le service d’ordre de la CGT, les fameux gros bras avaient visiblement les biceps dégonflés parce qu’à aucun moment je ne les aient vu s’interposer entre “casseurs” et force de l’ordre.

    Pas plus que personne n’essaya de s’opposer à ce que certains décollent des morceaux de bitume sur le pourtour de la place de la Nation, pour en faire des projectiles à balancer sur les barrages de CRS.

    Même scénario le soir place de la République avec une partie du même “public “. Aucun service d’ordre au sein de nuire debout pour interdire de desceller des morceaux du dallage (en ciment ? ) qui recouvre la place ( il est facile de le faire dans les espaces plantations qui ne sont pas recouverts )

    Dans les merdias de désinformation on présente les gentils faisant face aux méchants CRS en levant les bras en l’air en signe d’apaisement et de non violence….et pendant ce temps,dans leur dos, les autres concassent comme ils le peuvent les morceaux arrachés au dallage de la place pour en faire des projectiles.

    Idem sur le trottoir à l’angle République et rue Faubourg du Temple où étaient concentrées une partie des CRS, où certains arrachaient des morceaux de bitume au trottoir.

    Idem quand d’autres ou les mêmes précédemment auront essayé de briser les vitrines du magasin Décathlon en début de soirée.

    Personne pour interdire d’incendier les ordures jetées aux portes des grilles fermant la station de métro République….les CRS de l’autre côté, jetant des sots d’eau pour éteindre les départs de feu.

    Ou les gens de nuit debout sont complices en toute conscience et laisse faire…..ou ils sont incapable de structurer un service d’ordre, probablement victime d’un interdit quasi religieux ( voir interview de Emmanuel Todd dans Fakir supplément Mai-Juin 2016 lorsqu’il dit, c’est le drame de cette jeunesse, la volonté de ne pas s’organiser est élevée au rang de religion…)…..et sont donc totalement irresponsables au point que l’on peut se demander comment pareils “esprits” peuvent concevoir de réécrire une constitution…..

    En bref, Valls demande à des irresponsables (ou des complices ? ) d’assumer leurs responsabilités…les forces de l’ordre obéissent à un gouverne-ment irresponsable ( ou complice ? ) qui laisse se dégrader la situation….

    Y-a-t-il un pilote dans l’avion ?

  • Mandrin , 3 mai 2016 @ 16 h 40 min

    Sans cautionner pour autant cette délinquance insupportable qui pourrie la vie de millions de français, chaque jours un peu plus, j’aimerais aussi voir ce syndicat de policiers, s’indigner avec la même vigueur lorsque des brebis galeuses, au sein de cette noble institution, se livrent à des délits et exactions diverses sur la population.

    C’est actuellement le cas (notamment avec des vidéos de CRS qui tapent sur des personnes interpellées et menottées) comme cela l’a aussi été lors de la manif pour tous où, de mon point de vue, la police nationale s’est déshonorée comme rarement, de par ses exactions, totalement illégitimes et intolérables, perpétrées sur une population (d’hommes, de femmes et d’enfants) désarmée et pacifiste.

    Au lieu de ça, je constate que “Quand le sage désigne la lune, l’idiot regarde le doigt.” et que ce syndicat policier (comme à son habitude) pousse des cris d’orfraie, plutôt que de prendre acte et de faire le ménage dans ses rangs, sans doute par pur corporatisme et refus de se remettre en question.

    Code de déontologie de la Police nationale:

    Article R. 434-14 -Relation avec la population Le policier ou le gendarme est au service de la population. Sa relation avec celle-ci est empreinte de courtoisie et requiert l’usage du vouvoiement. Respectueux de la dignité des personnes, il veille à se comporter en toute circonstance d’une manière exemplaire, propre à inspirer en retour respect et considération.

    Article R. 434-17 – Protection et respect des personnes privées de liberté Toute personne appréhendée est placée sous la protection des policiers ou des gendarmes et préservée de toute forme de violence et de tout traitement inhumain ou dégradant.

    Peu importe les outrages qu’un citoyen lambda subit, le système dit qu’il n’a pas le droit de se faire justice lui-même, dont acte. Un policier en a donc encore moins le droit, ne serait-ce que pour ce qu’il incarne et représente.

    Qu’Alliance commence par là, s’il veut un jour que je partage son indignation, pour une simple affiche…

  • V_Parlier , 3 mai 2016 @ 23 h 54 min

    Une schizophrénie si patente que j’en viens même à me demander: Puisqu’on leur laisse tout faire, pourquoi ne marchent-ils pas vers l’Elysée? Au moins ils auraient le courage de leurs prétentions, sauf que… finalement ils sont peut-être là pour jouer un autre rôle (par exemple: Rendre la loi El-Khomri populaire par réaction).

  • Trucker , 4 mai 2016 @ 2 h 53 min

    Je me relis …c’est pas un Décathlon mais un Go-Sport qu’il y a place de la République……

  • Trucker , 4 mai 2016 @ 3 h 24 min

    @V_Parlier…..dans le numéro de Fakir, l’interview de Emmanuel Todd donne peut être des éléments de réponse.

    L’intention est évoquée sans ambiguïté : créer la condition de la liquidation du PS ( ….je rêverais de la mise à mort du PS. C’est peut être ce que va nous apporter Hollande, il y a là une ouverture pour se débarrasser du Parti Socialiste. Et il existe désormais un boulevard à gauche…)

    Cela rejoint l’analyse de Zemmour sur la CGT qui se radicalise dans le discours de dénonciation de la répression policière du fait de sa perte d’influence syndicale au profit de la CFDT favorable au projet de loi.
    Sa survie si un durcissement politique se produisait à la gauche du PS, passerai par sa propre re-radicalisation pour coller à l’air du temps.

    Certains disent que l’extrême gauche veut se positionner en terme d’influence sur le candidat de gauche qui sera en lice pour concourir à la présidentielle.

    L’émergence d’un Macron et son orientation libérale en économie ne pourrait pas recevoir en l’état le soutient d’une gauche radicale.

    Quant à Valls…il est prévenu…et un homme averti….

Les commentaires sont clôturés.