Aucune économie à attendre de la réforme territoriale, au contraire

C’est ce qu’affirme Alain Rousset, le Président PS de l’Aquitaine et de l’Association des régions de France, dans les colonnes du Monde :

Nous ne ferons pas d’économie sur les régions. Au contraire, il faudra égaliser vers le haut les salaires des fonctionnaires territoriaux et cela entraînera un coût supplémentaire en fonctionnement. C’est sur le couple commune et intercommunalité qu’il existe des marges.

Articles liés

5Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Yves Tarantik , 3 juin 2014 @ 18 h 45 min

    De toute façon étant donné l’incompétence de ceux qui prétendent nous gouverner, qui pourrait les croire quoi qu’ils disent ?
    Il est temps que M. Hollande tire les conséquences de son insuffisance pour présider aux destinées d’une France qui est entrée en souffrance depuis trop longtemps.
    S’il a quelque peu le sens de l’honneur il doit se retirer pour le bien du Pays !
    Et avant que ses ministres, tel Taubira, fassent encore plus de dégâts… chaque jour qui passe accroît un peu plus le malheur des français…

  • JIJIMIMI , 3 juin 2014 @ 19 h 16 min

    Yves, Bonsoir,
    Sauf imprévu, notre bande d’incapables va s’accrocher à leurs fauteuils qu’ils ne libéreront que dans trois ans.
    Hollande ne décidera jamais de prendre la porte de sortie

  • Paule C , 3 juin 2014 @ 22 h 14 min

    Votre point de vue est malheureusement le bon… JAMAIS aucun de ces branquignols ne partira de lui-même. Ils veulent faire un maximum de dégâts, qu’ils espèrent irrattrapables, avant d’être obligés un jour de quitter le terrain. Les éventuelles économies ne sont qu’un prétexte. Cette affaire ressemble à une diversion anticipée : il doit y avoir encore anguille sous roche…

  • Yves Tarantik , 3 juin 2014 @ 23 h 01 min

    Hélas oui. L’honneur et la politique ne font pas bon ménage, en particulier chez les grandes belles âmes de gauche héritières du bienfaisant marxisme.

  • Le Nouveau Croisé , 4 juin 2014 @ 16 h 03 min

    Et des bourgeois du grand orient de 1789 .

Les commentaires sont clôturés.