Réforme territoriale : pourquoi pas un retour à la France des anciennes provinces ?

Autres articles

7 Commentaires

  • Boutté , 4 juin 2014 @ 8 h 18 min

    Si le but était de faire des économies il était simple de supprimer les Départements . Ceux-ci avaient été mis en place pour motif pratique ,sans détruire les régions du reste . Aujourd’hui on ne connait pas de difficulté à se déplacer sur 200 Km. pour résoudre un problème administratif ou juridique . Donc des Régions de 3 à 400 Km. de diamètre sont concevables mais sans se superposer aux Départements ni respecter forcément des frontières sans objet .

  • Edmond Burnet-F , 4 juin 2014 @ 10 h 18 min

    Les départements ont été créés par la République, pour casser les anciennes provinces, les régions que nous connaissons n’existaient pas. Et faire 200 kilomètres pour régler un problème, n’est pas anodin pour le plus grand nombre de citoyens, temps, coût, nuisance écologique …
    il faut-être inactif et fortuné pour tenir ce genre de propos.

    Enfin, le retour aux anciennes provinces, à la fois région et département, pourquoi pas! C’est la formule défendue par Renaud Camus, ringarde, peut-être mais à la ” taille de l’homme “, un beau titre et texte de Charles-Ferdinand Ramuz.

  • Aristote , 4 juin 2014 @ 18 h 16 min

    En gros c’est sans doute ce qui serait souhaitable , avec des aménagements marginaux . Par exemple la fusion Bourgogne-Fanche Comté ne me semble pas scandaleuse si l’on se souvient que la F-C est un démembrement de l’ancienne Bourgogne du à des circonstances assez contingentes .
    Il est vrai que certaines anciennes provinces sont aussi parfois assez petites : Anjou .
    Mais ce qui me semble le plus contestable est que le découpage va sans doute se faire plus ou moins autoritairement sur critères purement économiques .
    Un autre aspect important est que toutes le régions vont se retrouver , comme aujourd’hui , avec un statu juridiques identiques , alors que les lien anciens étaient diversifiés ( Pays d’état , ou non , etc…)

  • Tyler , 4 juin 2014 @ 19 h 59 min

    “Pourquoi pas un retour à la France des anciennes provinces ?”
    Vous posez la question sérieusement ?

  • Eric Martin , 5 juin 2014 @ 0 h 50 min

    Oui.

  • samovar , 5 juin 2014 @ 22 h 01 min

    Moi je suis pour. Question de mémoire et de sens. Les bureaucrates essaient de singer les lânder allemands, mais ceux-ci se sont construits au cours des siècles et de l’histoire. Nous nous allons hériter de monstres étatiques aux noms imprononçables … (voir “Septicémie” ou “Septimanie” et autres “Normarentes”, je blague bien sûr!) et sans le nom le lieu n’existe pas !

  • Martine , 6 juin 2014 @ 17 h 55 min

    Quand on pense que les économistes les plus sérieux préconisent depuis des mois de véritables réformes sur la retraite, les finances, les impôts, le budget, la sécurité sociale, l’éducation nationale et que rien ne se fait d’efficace et de compétent, alors que ce sous-gouvernement ne s’intéresse qu’à détruire ce qui fonctionne sous prétexte de faire des économies ; alors que les économies seraient facilement trouvées si ces incompétents tranchaient dans le vif des dépenses publiques et stoppaient cette immigration incontrôlée et nocive.
    L’idéologie socialiste est aussi sectaire, intolérante et arriérée que l’islam, ces deux soeurs qui font le malheur de la France et de l’Europe aujourd’hui.

Les commentaires sont fermés.