Emmanuelle Ménard : “Je vous garantis que la GPA va venir si on ouvre la porte à la PMA”

Emmanuelle Ménard : “Je vous garantis que la GPA va venir si on ouvre la porte à la PMA”

Invitée sur BFMTV ce lundi, Emmanuelle Ménard, députée de l’Hérault apparentée FN, a indiqué qu’elle voterait contre l’ouverture de la PMA aux duos de lesbiennes si la loi était présentée à l’hémicycle. Outre le besoin d’altérité de l’enfant, elle estime que l’ouverture à la PMA mènerait “à une autre dérive”, celle de la GPA, qu’elle décrit à juste titre comme “marchandisation des ventres des femmes” :

Autres articles

2 Commentaires

  • eric-p , 3 Juil 2017 à 13:28 @ 13 h 28 min

    Bien vu de la part d’Emmanuelle Ménard.
    Le président a déclaré “La société française n’est pas prête pour la GPA”.
    C’est EXACTEMENT le genre de phrase qu’on entendait sur le
    “mariage gay” en 1997 .
    Que fait-on dans ces cas là ? On anesthésie comme d’habitude l’opinion publique en expliquant qu’il y a une GPA “irrégulière” et
    que l’Etat, dans un immense élan de bonté, d’altruisme et de générosité veut venir en aide aux milliers de couples stériles grâce à une GPA “éthique”
    entièrement encadrée sur le plan législatif, étroitement suivi par tous les services de l’Etat, ce qui conduira à la création de milliers d’emplois.

    Bien sûr, l’Etat dénoncera l’instrumentalisation que les associations extrémistes font de la GPA en créant un délit d’entrave à la GPA numérique !

    J’exagère à peine (En réalité, ils feront bien pire sur bien d’autres sujets comme l’euthanasie des plus faibles).

  • Charles , 4 Juil 2017 à 7:29 @ 7 h 29 min

    De la PMA nous allons forcément à la GPA
    De la GPA nous irons forcément à la BSA (banque de semences améliorées)
    Les clientes feront leur choix comme chez Ladurée (prix & descriptif)
    De la BSA nous irons forcément aux CDA (Centres de donneurs améliorés)
    Des donneurs profilés fourniront la matière première améliorée (MPA)
    Des centres CDA nous irons aux GEA (Goulags d’Etalons Améliorés).
    Des chasseurs d’étalons attraperont les mâles donneurs Esclaves
    qui seront enfermés dans des centres de production de semence.
    Les clientes viendront faire leur choix sur écran ou sur place.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen