Nice : Et si des terroristes se cachaient parmi les parents d’élèves ?

Nice : Et si des terroristes se cachaient parmi les parents d’élèves ?

Ambiance. A Nice, depuis deux ans, les kermesses et autres animations sont interdites aux parents pour des raisons de sécurité. Quant à la mairie, elle envisage de déployer des policiers armés dans les établissements scolaires :

Autres articles

1 Commentaire

  • kanjo , 4 Juil 2017 à 1:14 @ 1 h 14 min

    et si, et si,
    et si ma tante en avait, on l’appellerait mon oncle !
    de toute façon, l’éventuel terroriste pourrait aussi bien tuer à la sortie de l’école que dans l’école. Alors pourquoi priver les parents de voir le spectacle préparé par leurs enfants.
    Ils n’ont qu’à fermer les écoles pendant qu’ils y sont, comme ça, il n’y aura plus d’attentats contre les écoles. (il y en aura peut-être dans les centre de loisirs, mais ça ne comptera pas).
    ça aura trois conséquences très républicaines : le mammouth ne coûtera plus rien ; les enfants n’auront plus d’instruction (sauf ceux pour qui les parents pourvoient déjà) ; les Mamans resteront à la maison pour les garder, ça fera du chômage en moins.

Les commentaires sont fermés.