La Tchéquie ne veut pas finir comme la France ou l’Allemagne

La Tchéquie ne veut pas finir comme la France ou l’Allemagne

En réponse aux critiques de Günther Oettinger, le commissaire européen à l’Économie et à la Société numériques, un Allemand, qui reprochait à la Tchéquie de refuser d’accueillir son quota de demandeurs d’asile (arrivés illégalement en Europe et dont on ne sait rien, si ce n’est qu’ils sont pour la plupart de jeunes hommes musulmans), le président tchèque Milos Zeman a tenu à remettre les choses aux point par la voix de son porte-parole :

« Je le dis encore une fois à monsieur le commissaire en m’exprimant clairement : nous ne voulons en Tchéquie aucun réfugié, que ce soit sur la base des quotas européens ou d’un mécanisme de redistribution supposé volontaire. Notre pays ne veut tout simplement pas prendre le risque d’attaques terroristes comme celles qui ont eu lieu ces derniers temps en France et en Allemagne. En accueillant des migrants, on constitue un terreau pour ces attaques barbares. »

Un récent sondage CVVM a révélé que 62 % des Tchèques s’opposent à l’accueil de tout « réfugié » et que 34 % accepteraient que leur pays accueille certains réfugiés, mais uniquement jusqu’à la fin du conflit qui les a fait fuir de leur pays.

Autres articles

18 Commentaires

  • Chevalier- de Moncaire , 3 Août 2016 à 23:59 @ 23 h 59 min

    Ce n’est peutêtre pas charitable. Ce n’est peujtetre pas chrétien. Ce n’est surement pas politiquement correcte et démocratique mais c’est lucide et le temps dira qui a raison ou non.

  • rorol , 4 Août 2016 à 8:16 @ 8 h 16 min

    voilà qui est bien dit, qu’attend t’on pour en faire autant, basta !!! ouste,

  • François2 , 4 Août 2016 à 9:11 @ 9 h 11 min

    IMMIGRATION ZERO : c’est la seule solution. Le problème des réfugiés et des demandeurs d’asile, doit être obligatoirement réglé par continent (Européens en Europe, Africains en Afrique, etc…). Ce qui n’empêche pas le passage temporaire de travailleurs sous contrat ; c’est le principe “Remplacer les immigrés par des expatriés” (tapez).
    Jean Schmitt en 1986 (en capitales dans le texte) :
    – CHAQUE PEUPLE EN SON PAYS ET CE SERA LA PAIX ;
    – AIDER LES PAUVRES CHEZ EUX.

  • Rouletabille , 4 Août 2016 à 9:18 @ 9 h 18 min

    Chevalier de Moncaire

    Le premier devoir d’un chrétien c’est sa famille, puis son voisin et etc. l’accueil de l’autre doit être une action volontaire et individuelle, pour autant que cet accueil soit de courte durée et ne mette pas en danger sa famille.
    L’accueil de masse, décrété par l’Etat, est un acte politique qui n’a rien à voir avec la charité et dont les motivations restent obscures.
    Accueillir des réfugiés, pourquoi pas, mais à titre provisoire et dans des camps prévus ou construits pour cela, là où les “réfugiés” seront saufs. Comme par exemple les camps pour réfugiés espagnols en 1939.

  • jacky4546 , 4 Août 2016 à 10:19 @ 10 h 19 min

    “…son quota de demandeurs d’asile…”
    On croit rêver ! Qui les a fait entrer par millions et a décidé de les distribuer aux autres pays d’Europe ? Si ce n’est cette poufiasse immonde qui dirige l’Allemagne ? Et qui, de surcroît, après les critiques qu’elle a reçu après les derniers attentats, persiste et signe en déclarant tout récemment qu’elle ne changerait rien à sa politique d’immigration !!! Alors qu’elle les garde et que les Allemands se réveillent, eux aussi !

  • pier , 4 Août 2016 à 12:55 @ 12 h 55 min

    et l ‘ Allemagne manque de main d ‘oeuvre
    la France ayant 6 millions de chômeurs
    l ‘on peut rétablir le S T O ( pour les jeunes demandez aux anciens qui ont connus adolf )

  • Charles , 4 Août 2016 à 14:19 @ 14 h 19 min

    De grâce,Ne dites plus “commissaire européen” mais ” commissaire fédéral”.
    En nommant correctement la réalité, vous enclenchez une véritable réflexion,
    ce qui est le but de ce blog.

    Pour résister à l’empire par la ré-information, il faut commencer par renoncer
    à utiliser les mots de l’empire.
    celui ci donne une signification politique au mot “Europe”, ce qui est un contresens.
    Là se trouve le 1er piège.

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France