Le préfet de Guadeloupe avant la conférence de presse dicte le ton à la directive de l’ARS, ne se sachant pas enregistré : « On adopte un ton grave et catastrophique ! » (VIDÉO)

Le préfet de Guadeloupe avant la conférence de presse dicte le ton à la directive de l’ARS, ne se sachant pas enregistré : « On adopte un ton grave et catastrophique ! » (VIDÉO)

Articles liés

2Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • jejomau , 3 août 2021 @ 19 h 09 min

    Lui aussi il doit appartenir au club bohémien dont les membres adorent le hibou… ou la chouette, c’est comme on veut!

  • HuGo , 4 août 2021 @ 14 h 33 min

    Quel spectacle : des pantins agités, du supranational au national jusqu’au plus petit nain de Vendée (je dis Vendée comme je pourrais dire ailleurs, allez savoir qui remue dans le marigot !) ….ils sont plus désarticulés que jamais….!
    Le théâtre des polichinelles doit s’arrêter…la représentation est nauséeuse, coûteuse qui plus est.
    Il faut recycler le théâtre des guignols, qu’il serve enfin à œuvre divine. Cela, c’est une toute autre dimension que les marionnettes ne connaîtront jamais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *