« Pourquoi il n’y avait plus de fourgonnette de police ? »

« Pourquoi il n’y avait plus de fourgonnette de police ? »

Maryse Wolinski ne décolère pas. Les forces de police ont-elles failli le 7 janvier, jour des attentats de Charlie Hebdo ? L’épouse du dessinateur Georges Wolinski, tué ce jour-là par les frères Kouachi, en est convaincue. Après avoir annoncé en juillet s’être constituée partie civile afin de comprendre « les failles » dans la sécurité qui ont abouti à ce drame, Maryse Wolinski va passer à l’action par écrit. Elle sortira le 7 janvier 2016, jour de l’anniversaire des attentats un livre relatant sa « contre-enquête », a-t-elle annoncé mardi sur RTL.

« J’ai eu plusieurs phases, une phase de sidération, une phase de déni, et puis, ensuite, j’ai eu une phase de colère donc je me suis dit, il faut que je fasse une contre-enquête », a-t-elle expliqué au micro de RTL. Le veuve du dessinateur ne comprend pas notamment pourquoi la rédaction de Charlie Hebdo n’était plus gardée : « Pourquoi…), alors que la standardiste recevait de très nombreux appels de menace, pourquoi il n’y avait plus de fourgonnette de police ? »

Elle racontera aussi dans cet ouvrage « ce que c’est d’avoir perdu Georges Wolinski ». Ce dernier est à l’honneur au Théâtre Dejazet à Paris, qui lui rend hommage tout le mois de septembre avec une exposition de dessins, prêtés par Maryse Wolinski, et sa pièce Je ne veux pas mourir idiot.

Source

Articles liés