Attentats de Paris, réseaux pédocriminels : un commando détruit des preuves

Attentats de Paris, réseaux pédocriminels : un commando détruit des preuves

Lundi 29 août, vers 2h du matin, une camionnette a défoncé les clôtures de l’Institut National de Criminalistique et de Criminologie, situé en Belgique. 3 bonbonnes contenant du gaz ou de l’essence ont été jetées dans ce bâtiment fédéral qui a pris feu. Les incendiaires n’ont pas été identifiés {http://panamza.com/bvz} .

Six laboratoires sur dix ont été fortement endommagés, notamment ceux analysant les traces de poudre, les produits accélérateurs de feu, les fibres textiles et les microtraces biologiques tels des cheveux {http://panamza.com/bwa; http://dai.ly/x4qu5nx} .

Les pièces à conviction concernaient des dizaines d’affaires relatives au grand banditisme, aux réseaux pédocriminels (affaire Dutroux), à des tueries non élucidées (affaire Brabant/Gladio) et des actes terroristes {http://panamza.com/bwb}.

Exemple : le ministère de la Justice avait ainsi collecté des indices à Charleroi des terroristes présumés du “commando des terrasses” du 13 novembre -tels Abdelhamid Abaaoud et Chakib Akrouh {https://youtu.be/1KRF6Hcw5zY}.

Source.

Autres articles

4 Commentaires

  • Quéniart , 3 Sep 2016 à 8:03 @ 8 h 03 min

    des politiciens véreux incriminés dans des affaires criminelles comme l’affaire dutroux ont payés grassement des malfrats pour détruire les preuves de leurs pédophilies

  • jejomau , 3 Sep 2016 à 8:04 @ 8 h 04 min

    criminalité, drogue, pédophilie et Daech = Aeabie Saoudite + Qatar

    Je ne vois pas ce qu’on cherche de plus. TOUT LE MONDE LE SAIT ! On subit actuellement une invasion islamique qui a été préparée par la clique Taubira avec sa loi LGBT deu pseudo-mariage en vue d’un “changement de civilisation” et ceci en lien avec la Maçonneire (ce que confirme les récentes découvertes au sujet de SOROS).

    DONC : il suffit de faire le ménage….

  • Cassandre , 3 Sep 2016 à 9:02 @ 9 h 02 min

    Ce serait faire injure à la police scientifique de ne pas dire et penser (jusqu’à preuve du contraire éventuelle, bien sûr) que les preuves sont conservées à l’abri de coffres inviolables et anti-feu. Pour n’en être sorties qu’au cas par cas pour examen, sur document et par des personnels spécifiques.

  • trividic , 3 Sep 2016 à 13:30 @ 13 h 30 min

    C’est vraiment le bordel en France !!!

Les commentaires sont fermés.