VIDÉO | La théorie du genre expliquée par Elizabeth Montfort

Autres articles

26 Commentaires

  • géodith , 3 Oct 2013 à 19:08 @ 19 h 08 min

    Bande sonore de amuvaise qualité…
    je n’ai pas pu/voulu écouter
    dommage

  • Auditeur Libre , 4 Oct 2013 à 5:51 @ 5 h 51 min

    Le groupuscule “Nouveau Féminisme Européen” existe-t-il sur le plan opérationnel et fonctionnel autrement que pour conférer une illusion sociale à une ou deux personnalités ?
    Dès l’été 2011, par prémonition vérifiée en 2012-13 des conséquences de la défaite personnelle de Sarkö, Mme Montfort et son NFE ont reçu un courrier d’offre pour coopération : auquel elles n’ont jamais répondu !
    Au moins Famille Chrétienne a publié en deux morceaux l’intégralité de cette lettre dans le cadre de commentaires, mais : toujours pas de réponse !

    à
    [email protected]
    date
    08/08/11 17:04
    objet
    à l’attention de MMmes E. Montfort , E. Sledziewski et N. Thomas-Mauro
    objet : soutien à vos principales positions + proposition de d’échanges approfondis

    Mesdames,
    En mai et juin 2000, j’avais recueilli pas loin d’une centaine de signatures pour la pétition de M. le député Renaud Muselier “contre l’adoption d’un enfant par 2 personnes de même sexe”.
    Par lettres en dates des 8 janvier 2001 et 29 mai 2001, nous suggérions fortement à M. Muselier de prolonger son action de protection en ces termes :

    En toute cohérence on ne pourra éviter de refermer la parenthèse de cette redoutable faille que constitue à présent la possibilité d’adoption par une (ou un) célibataire.

    Par son aimable réponse du 5 juillet 2001, le député approuvait notamment en ces termes :

    Comme vous le savez c’est un grave sujet de société qui exacerbe les passions. Il est très facile d’âtre accusé d’homophobie. Dans ce combat, ce que je cherche avant tout est de protéger l’intérêt supérieur de l’enfant. Pour se structurer par rapport à son environnement, un enfant a besoin d’une référence maternelle et d’une référence paternelle.
    S’agissant du point précis que vous abordez, cette disposition autorisant l’adoption d’un enfant par un célibataire avait été établie en 1966 pour répondre à des situations tout à fait particulières. J’en conviens qu’il s’agit maintenant d’une faille.

    Par la suite nous avons assisté avec consternation à l’absence d’action contre ce danger de la part de tous gouvernements depuis 2002.

    Avec un groupe de réflexion réduit mais l’appui de personnalités comme Evelyne Sullerot, le Pr Le Guidec de Nantes, des experts psychiatres dont des catholiques, le Pr Décoret de Lyon, et une certaine reconnaissance au ministère de la Parité, au CES, etc… nous avons essayé en quelque sorte d’ “occuper” le terrain des efforts de certains pères divorcés hétéronormaux pour participer plus paritairement à l’éducation des enfants malgré l’échec conjugal, échec dont bien souvent ils n’étaient pas ou que peu responsables (co-responsables).
    Nous avons été déçus que notre Valeur PARité-Mère-Père (pour l’enfant) n’intéresse que peu les associations familiales notamment chrétiennes. Pourtant en refusant la terminologie ambigüe de
    “EGALITE PARENTALE” car pouvant déraper vers un confusionnisme de négation des 2 bio-genres, j’estime avoir lancé, dès 1998 en cercles , puis publiquement officiellement en 2000, une formule qui respecte le féminisme humaniste moderne (parité), parfaitement compatible avec l’anthropologie chrétienne notamment catholique, en soulignant la co-étymologie de PARental et de PARitaire qui du latin évoquent l’égale dignité humaine dans la sexualité des 2 genres.
    Il me semble que le moment devient encore plus opportun de relancer haut et fort cette formule,
    les “progressistes aventuristes” (sauf hypermarginales lesbiennes) seront rhétoriquement gênées
    de REFUSER A L ENFANT à son échelle sensible la meilleure éducation par l’exemple vécu à une de leurs valeurs sociétales qui est (au pluriel à l’échelle sociologique) la parité femmes – hommes … Je ne demanderai pas de droits d’auteur, une simple reconnaissance morale.

    Dans Le Figaro du 3 juin, Mme Marcilhacy et aussi Bruno Décoret ont contribué dans un bouquet d’articles qui montrent le vrai problème de masse à côté duquel les acharnements hystériques de marginaux de la libido sur-médiatisés sont de faible légitimité.
    Dans TOUS LES MILIEUX il y a en effet un déficit de “durabilité” des familles, je suis par exemple en relations intellectuelles avec un professeur catholique NEVEU D UN EVEQUE à qui on a refusé la RESIDENCE PARITAIRE ALTERNEE alors qu’il est enseignant autant que la maman et que
    C EST L EPOUSE QUI A ETE RECONNUE TOTALEMENT FAUTIVE SUR LE PLAN CONJUGAL … d’ailleurs pour ne pas infliger de “triple peine”, l’officialité compétente a prononcé annulation du sacrement religieux …
    A ce stade des informations que j’ai l’honneur, en espérant retenir votre intérêt et espérant vos aimables demandes d’approfondissements, je vais vous fournir une adresse URL que à l’issue d’une pénible recherche par moteurs, j’ai découvert il y a environ 2 semaines. Si vous observez bien l’identité de TOUS les personnages qui y sont mentionnés (c’est un site avec 1 document
    unique …), vous pourrez vous rendre compte que les positions odieuses qui y sont soutenues par un avocat bien connu appartenant au lobby “homo” constituent une information de nature à affaiblir considérablement leurs revendications pour des enfants. Si vous diffusez massivement sans commentaires exposant au risque de poursuite en diffamation, l’effet devrait être très salutaire dans l’opinion publique …
    Voici :
    http://foucault1978.blogspot.com/2007/07/pudeur.html
    Bonne lecture.
    Dans l’attente de vos aimables réponses, j’ai le plaisir de vous exprimer ma très sincère sympathie tant à vos personnes qu’à vos actes de Résistance éclairante.
    Xxxxx Yyyyyy, le 08 août 2011

    Pour authenticité extrait d’en-tête technique :
    To: [email protected]
    Message-ID:
    Subject: =?UTF-8?Q?=C3=A0_l’attention_de_MMmes_E._Montfort_?=
    =?UTF-8?Q?,_E._Sledziewski_et_N._Thomas-Mauro?=
    MIME-Version: 1.0
    Content-Type: multipart/alternative;
    boundary=”—-=_Part_83626_25564034.1312815884731″
    X-Originating-IP: [77.198.230.173]
    X-Priority: 1 (Highest)
    X-Wum-Nature: EMAIL-NATURE
    X-WUM-FROM: |~|
    X-WUM-TO: |~|
    X-WUM-REPLYTO: |~|

  • Delaye , 4 Oct 2013 à 8:30 @ 8 h 30 min

    Toujours la suprématie des minorités sur les majorités. Mon résumé sur cette conférence, et dit vulgairement: c’est de l’enc. de mouche.

  • jean-luc , 4 Oct 2013 à 9:53 @ 9 h 53 min

    Qui est cette imbécile patentée ? Jamais entendu parler

  • Arsène du Pouilloic , 4 Oct 2013 à 9:55 @ 9 h 55 min

    Une illusion sociale? Pour information, Mme Montfort est aussi ancien député européen, et ne se contente pas de parler du genre. Elle a écrit plusieurs livres, elle travaille aussi sur beaucoup de questions historiques comme par exemple les Habsbourg. Et pour la connaître personnellement, je puis vous assurer que mme Montfort se fout de la reconnaissance sociale. Vous en revanche, avez l’air suffisamment frustré pour étaler 150 ligne de commentaires, que vous n’expliquer pas, ou alors fort mal.

    Bonne journée

  • Arsène du Pouilloic , 4 Oct 2013 à 9:56 @ 9 h 56 min

    Que vous n’expliquez pas, pardon pour la faute

  • Alverma , 4 Oct 2013 à 11:34 @ 11 h 34 min

    Qu’on se le dise une bonne fois pour toute. La théorie du genre ne s’applique qu’à`s ceux qui ont mauvais genre. Les autres n’en ont pas besoin. C’est donc une théorie du particulier et, comme telle, non scientifique. Point. Barre.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen