Cécile Duflot réclame les 32 heures en France et l’avortement en Pologne

Invitée sur iTELE de “Dimanche Politique”, Cécile Duflot s’est dit favorable à la baisse du temps de travail. La candidate à la primaire d’Europe Ecologie-Les Verts a par ailleurs appeler “de ses voeux” une politique où le “public prioritaire” serait “les jeunes et les familles monoparentales, ces femmes qui élèvent seules leurs enfants et qui aujourd’hui, sont toujours à la limite de la grande précarité”. A propos du sujet de la piétonnisation des voies sur berge, l’ancienne ministre a regretté que “lorsqu’on décide de réduire la place de la voiture, c’est toujours très compliqué” et a défendu “le projet d’un tramway d’est en ouest le long de la Seine”. Cécile Duflot a également soutenu les Polonais qui luttaient contre la possible interdiction de l’avortement dans leur pays : “Le combat des Polonais, c’est aussi notre combat et nous devons les soutenir.”

Autres articles

5 Commentaires

  • Quéniart , 3 Oct 2016 à 11:39 @ 11 h 39 min

    qu’elle s’occupe de ses 2 mouflets,et,pas de ce qui se passe en Pologne

  • xrayzoulou , 3 Oct 2016 à 16:09 @ 16 h 09 min

    Cette bourrique : qu’elle s’occupe de ses mouflets, Qu’elle laisse les étrangers s’occuper de leurs affaires.
    Madame, je me mêle des affaires des autres, il serait temps que vous vous occupiez de vos affaires !

  • AURORE ANGELIQUE , 4 Oct 2016 à 7:56 @ 7 h 56 min

    De quoi je me mêle!

  • J. Elsé , 4 Oct 2016 à 11:57 @ 11 h 57 min

    Madame Duflot, il faut oser plus : ce n’est pas 32 heures qu’ils faut réclamer mais 1 heure par mois, juste pour aller chercher son bulletin de paie, à condition bien sûr que l’employeur rembourse les frais de déplacement et que cette heure obligatoire de travail mensuel soit payée double : il ne faut pas que ces salauds de patrons exploitent ce pauvre employé qui sacrifie une heure par mois de sa vie pour aller chercher son bulletin ! Un détail, Madame Duflot, désolé de vous faire de la peine : le petit papa Noël n’existe pas.

  • Jean NOGUES , 5 Oct 2016 à 0:56 @ 0 h 56 min

    Non mais de quoi elle se mêle cette pouf ? en Pologne, qu’elle torche ses gosses et laisse les polonais régler leurs affaires en Pologne entres polonais !

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen