Bruxelles : deux Femen s’en prennent à la crèche de la Grand-Place

Au moins deux membres des Femen ont mené une action christianophobe sur la Grand-Place de Bruxelles où elles ont déplacé les personnages de la crèche de Noël, en début d’après-midi, devant des témoins médusés, indique 7sur7.be. Elles ont également emporté le petit Jésus et ont mimé des coups de bâton aux autres mannequins. Enfin, elles ont suspendu à l’étable une banderole où on pouvait lire “Nique les pauvres”, vraisemblablement en réaction à la politique gouvernementale. Les jeunes femmes, rapidement interpellées et actuellement en garde à vue, auront le temps de s’expliquer auprès des forces de l’ordre.

Autres articles

22 Commentaires

  • tournesol , 4 Déc 2014 à 11:27 @ 11 h 27 min

    C’est curieux on ne les voit pas manifester dans les mosquées.
    Elles se retrouveraient vite fait , bien fait dans un Harem ou un bordel islamiste pour réconforter les soldats d’Allah.

  • Clovis , 4 Déc 2014 à 11:54 @ 11 h 54 min

    Et pourtant elles étaient habillées cette fois-ci!…

  • Nasanboy , 4 Déc 2014 à 16:42 @ 16 h 42 min

    La Goutte d’Or, enclave musulmane ?…

  • clovis496 , 4 Déc 2014 à 17:20 @ 17 h 20 min

    Ce que je ne comprends pas c’est que les gens autours laisse faire, faut leurs botter le cul Voila tout.

  • Radius , 4 Déc 2014 à 17:39 @ 17 h 39 min

    “Ces mégères regardaient même
    Cet endroit bien défini
    que rigoureusement ma mère
    m’a interdit de nommer ici”.
    Georges Brassens. Le gorille.

  • Serge , 4 Déc 2014 à 18:20 @ 18 h 20 min

    Finalement je me demande ce que je préfère…Ces !! filles à moitié à poil ou la burqua islamiste

  • OFMAR , 5 Déc 2014 à 7:18 @ 7 h 18 min

    C’est un peu ça. Et ce n’est pas d’hier.Mais on peut voir que ça change. Afflux de sub sahariens, d’asiatiques et de bobos entraînant des réactions négatives des premiers “occupants” musulmans importés après guerre qui déplorent une “invasion”. On en est là.

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France