Elections des CROUS : l’UNEF et l’UNI en recul, les indépendants en hausse

Lors des dernières élections des CROUS (Centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires), la Fédération des associations générales étudiantes (Fage), regroupement politiquement modéré de près de 2 000 associations et syndicats étudiants, a progressé de 13 sièges au conseil d’administration en passant de 57 élus en 2012 à 70 cette année. Elle approche désormais l’UNEF et ses 77 élus (-2 sièges) et distance largement l’UNI-Met (14 sièges, -1 élu). Les 30 sièges restants sont attribués à des organisations indépendantes qui pourraient faire la différence aux élections du CNOUS (Centre national des œuvres universitaires et scolaires) même si l’UNEF y croit encore. La participation aux élections étudiantes est passée de 9,1 à 8,5% entre 2012 et 2014, soit un peu plus de 200.000 votants sur 2 370 000 étudiants… De quoi permettre à un syndicat d’extrême-gauche comme l’UNEF d’arriver en tête avec seulement 70 000 voix.

Autres articles

2 Commentaires

  • Caroline , 3 Déc 2014 à 14:31 @ 14 h 31 min

    l’UNEF d’extrême gauche? Non, certes pas. C’est une association proche des Socialistes. Gréviste, mais pas jusqu’au boutiste. Croyez en mon expérience étudiante.
    POur l’extrème gauche, voyez SUD, proche du NPA.

  • Philippe , 4 Déc 2014 à 14:27 @ 14 h 27 min

    L’UNI en recul? Il faudrait revoir vos chiffres.

    L’UNI maintient à minima ses résultats de 2012 (avant recours sur certaines élections litigieuses), et progresse en nombre de voix et en implantation. Le CNOUS “oublie” certains élus de l’UNI comme ceux des Antilles en les classant dans les indépendants.

    Résultats qui sont supérieurs à ceux des années 2010 et 2008.

Les commentaires sont fermés.