Affaire Dieudonné : Le Pen accuse Valls de collusion avec des groupes extrémistes juifs

Manuel Valls “évoque la notion de réunion publique et la notion de trouble à l’ordre public. C’est probablement parce qu’il a déjà préparé des agressions des réunions ou des théâtres ou des séances humoristiques de Dieudonné avec des petites bandes, les jeunesses israéliennes, je ne sais pas quoi, ou la défense juive” (qui s’entraînent dans un bâtiment officiel protégé par la police française), affirme Jean-Marie Le Pen dans son journal de bord du 3 janvier 2013 :

Autres articles