La chanteuse anticapitaliste Zaz chante pour une multinationale contre de l’argent…

Zaz a touché en septembre dernier 40 000 euros pour trente minutes de concert devant les quelque 600 employés du groupe d’assurances allemand Allianz, révèle Capital de janvier. Bob Vincent, son manager, a confirmé cette information tout en assurant qu’il s’agissait là du seul «ménage» effectué depuis cinq ans par Zaz. Il n’a toutefois pas précisé si elle leur a chanté le refrain anticapitaliste de son tube «Je veux»: «Je Veux d’l’amour, d’la joie, de la bonne humeur/c’ n’est pas votre argent qui f’ra mon bonheur»…

Articles liés

20Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Marcus , 4 janvier 2015 @ 11 h 25 min

    “Faites tout ce que je vous dis, mais ne regardez pas ce que je fais”.
    Discours fondamental de toute propagande gauchiste…..

  • marie france , 4 janvier 2015 @ 11 h 35 min

    c’est çà être de gauche déblatérer sur la droite mais s’en mettre plein les fouilles !!

  • diego48 , 4 janvier 2015 @ 11 h 37 min

    J’aime bien sa dernière production bien que totalement opposé à son sectarisme et son aveuglement politiquement correct. Mais, vous nous faites remarquer que tout n’est pas désespéré chez elle, puisqu’elle accepte des prébendes royaux (40000 euros, mazette !) , son sens pratique semble prendre le pas sur ses “convictions” boboïstes, c’est tant mieux !

  • a400m , 4 janvier 2015 @ 11 h 51 min

    quelle andouille .

  • fleurdenavet , 4 janvier 2015 @ 12 h 09 min

    40 000 euros pour interpréter des chansons qu’elle aurait mieux fait de s’abstenir de chanter. Ces chansons étaient notre patrimoine culturel et chanter par des chanteurs en adéquation avec leur l’époque.

  • Luc , 4 janvier 2015 @ 12 h 14 min

    Vaut pas mieux que Noah, notre bobo national, qui a fait la promo du bouffon de l’Elysée et de ses acolytes sous réserve quand même de se faire payer ! Crache pas sur le pognon dans ces moments-là cette même racaille gauchiste méprisable !

  • Antoine , 4 janvier 2015 @ 14 h 09 min

    Dommage car sinon j’aime bien ses chansons. Comme quoi être artiste et engagé en politique fait mauvais ménage.

Les commentaires sont clôturés.