VIDÉO | Face à un Romero plus sectaire que jamais, Guaino quitte le plateau de “C à vous” sur France 5

L’ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy a quitté lundi soir le plateau de “C à vous”, sur France 5, en plein débat avec le conseiller régional apparenté PS Jean-Luc Romero. Les deux hommes évoquaient la loi sur la famille, que le gouvernement a décidé de ne pas présenter en 2014.

Le débat est houleux, et revient notamment sur le “mariage” homosexuel et la procréation médicalement assistée (PMA). “Vous ne me respectez pas, puisque vous refusez que je me marie”, lance Jean-Luc Romero, qui tente depuis longtemps (et sans succès véritable) de surfer politiquement sur son homosexualité. Puis ajoute : “Vous vous rendez compte des bêtises que vous dites ?”

Outré, Henri Guaino lui rétorque : “Je vous traite d’abruti, moi ?”. Très énervé, il dénonce les “caricatures” et les “mensonges” de son adversaire et claque la porte en direct, en concluant : “la dignité du débat ne peut tolérer ce genre d’attitudes”.

Autres articles

26 Commentaires

  • claude34 , 5 Fév 2014 à 19:49 @ 19 h 49 min

    Une belle brochette d’enc…biiiiip!

  • claude34 , 5 Fév 2014 à 19:53 @ 19 h 53 min

    Romero “travaille” dans le chocolat,c’est bien connu…

  • Français désabusé , 6 Fév 2014 à 1:07 @ 1 h 07 min

    Tout ça, ce n’est que du cinéma, PS et UMP, c’est la même mafia… Réveillez-vous!

  • colmar , 6 Fév 2014 à 9:15 @ 9 h 15 min

    GUAINO!
    Dire que des innocents le soutiennent et le plaignent! Ce type conseillait Sarkozy et ne savait pas que la théorie du genre était contenue dans la convention d’Istanbul de mai 2011 introduite par Chatel. Il va soutenir- lui le prétendu gaulliste- avec le fédéraliste fou furieux- Lemaire, le député Ump AUBERT candidat à Carpentras le 13/2.
    Rappelons que l’ump ne reviendra pas sur la dénaturation du mariage -copé -raffarien.- Ne donnez aucun crédit à des rombiers qui prennent des postures.

  • Olivier , 7 Fév 2014 à 15:58 @ 15 h 58 min

    J’ai déjà entendu ces arguments. Le fumeur de cannabis ne conduit pas forcément. Ensuite, il faut faire payer les dégâts sur la route par les responsables, qui peuvent avoir fumé du cannabis, bu de l’alcool, roulé trop vite, mal dormi, trop regardé leur passagère… & il y a une part de malchance. Enfin, les politiques de prohibition sont des fiascos & ouvrent la porte à la tyrannie & les politiques routières laissent place à l’arbitraire – en écrivant cela, je suis à la limite de la légalité.

Les commentaires sont fermés.