Italia is love

Italia is love

Il y a un an, les couturiers Dolce & Gabbana faisaient défiler des bambini dans les bras de leur maman pour présenter leur collection automne-hiver 2015-2016. Au même moment, des grands-mères chics posaient pour une campagne de promotion aux accents espagnols. Fidèles à la tradition et respectueux du sacré, les célèbres Italiens s’étaient également illustrés en prenant ouvertement partie contre le mariage gay, Domenico Dolce était allé jusqu’à déclarer : « Je suis gay, je ne peux pas avoir d’enfant », créant une vive polémique.

Pour le styliste, « on ne peut pas tout avoir dans la vie, que l’on n’a pas à tout avoir. Cela suppose d’être privé de quelque chose. La vie suit un cours naturel, il y a des choses qui ne doivent pas être changées. L’une d’entre elles est la famille ». La déclaration avait provoqué l’ire de nombreuses personnalités, dont Elton John qui avait même appelé au boycott de la marque vestimentaire de luxe.

C’est aujourd’hui le style de vie à l’italienne que les couturiers Dolce & Gabbana mettent à l’honneur avec une nouvelle collection baptisée « Italia is love ». Famille, spaghetti, café et… un abbé ! Rien n’est laissé de côté dans ces tableaux ensoleillés censés présenter la nouvelle collection printemps-été 2016 de Dolce & Gabbana, pas même les emblématiques padre et religieuses à cornettes. L’homme d’Église est même présent, fait amusant, sur chaque carte postale.

Une campagne d’autant plus symbolique qu’elle est diffusée alors même que la société italienne traverse une crise de la natalité sans précédent. La péninsule affiche l’un des taux de fécondité les plus faibles au monde avec seulement 1,37 enfant par femme.Une chute qui fait écho à une hausse de 10% de la mortalité en 2015 par rapport à 2014. Les Italiens, bientôt un peuple en voie d’extinction, comme l’avancent les économistes du mensuel Les Échos ?

Source

Articles liés