Un Oscar pour Jacky mais pas pour Nathalie! (Vidéo)

Un Oscar pour Jacky mais pas pour Nathalie! (Vidéo)

Hagiographie poussive ou brillante analyse de la communication politique? Jean-Christophe Buisson du Figaro Magazine et Grégoire Leménager de L’Obs débattent du film de Pablo Larrain, en salles depuis le 1er février .
Pour Pablo Larrain, «Jackie était une femme très mystérieuse, une des femmes les plus inconnues parmi les personnalités connues dans le monde…» Un mystère que de nombreux cinéastes ou documentaristes auront tenté de percer avant le cinéaste chilien. Ce dernier parvient-il mieux que ses prédécesseurs?

Pour Grégoire Leménager, de L’Obs, certainement. Et l’interprète principale du film, Natalie Portman, n’est pas étrangère à la réussite du film. Elle est «extraordinaire», déclare le journaliste, qui salue notamment la subtilité avec l’actrice compose un personnage tour à tour antipathique ou profondément émouvant.

Pour Jean-Christophe Buisson, au contraire, Pablo Larrain et Natalie Portman «restent à la porte d’un grand film sur Jackie Kennedy». La faute à une actrice trop présente et à un scénario qui tourne rapidement à l’hagiographie, sans aborder les aspects les plus intéressants de la vie de l’ancienne première dame des États-Unis. Grégoire Leménager salue au contraire la finesse avec laquelle le film ausculte à travers elle la naissance de la communication politique. Un thème d’une étonnante actualité!

Articles liés