28

28, c’est le nombre de verbalisations dénombrées depuis l’entrée en vigueur de la loi interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public le 11 avril dernier. C’est ce qu’a déclaré sur RTL mercredi matin, Claude Guéant, ministre de l’Intérieur :

“Beaucoup de craintes avaient été exprimées à ce propos. On disait que c’était inapplicable. En fait, il y a eu 27 ou 28 verbalisations qui sont intervenues, cela s’est toujours passé sans problème”.

Autres articles