Loi Travail : 300 policiers blessés depuis le début de la mobilisation

Depuis le début de la mobilisation contre la loi El Khomri, la police est régulièrement prise pour cible par des casseurs lors des manifestations. Des violences qui ont fait 300 blessés chez les forces de l’ordre, d’après le ministère de l’Intérieur. De plus en plus violentes, ces attaques se font à présent à coup de barres de fer, de cocktails Molotov et même d’acide. Du côté des policiers, les dérapages seraient également légion et des collectifs se sont formés pour recenser ces brutalités :

Autres articles

9 Commentaires

  • Trucker , 4 Mai 2016 à 17:49 @ 17 h 49 min

    La violence répond à la violence…c’est bien connu….tout dépend de qui se plaint de la subir en premier…et pour quel motif !

  • Marcus , 4 Mai 2016 à 18:29 @ 18 h 29 min

    Au premier abord, j’aurai de la compassion et de la pitié pour les policiers malmenés par les racailles, les antifas, les ultra-gauchistes, etc…
    Mais au final, ces gens là ne défendent que l’oligarchie au pouvoir alors qu’ils devraient défendre le peuple qui les nourrit par nos impôts. Je n’oublie pas qu’ils n’ont pas hésité à gazer et frapper des gens pacifiques, des enfants, des familles lors de la manif pour tous. Je l’ai vu, j’y étais. Les “forces de l’ordre” dans leur ensemble auraient les moyens de se révolter contre les pourris qui les dirigent, une grande partie du peuple, dont moi, les suivrait dans leur combat. Mais ils ne le font pas.
    Alors ça ne me dérange pas qu’ils prennent des pavés et des barres de fer sur la gueule, ils voient ce que valent toutes les racailles que le gouvernement socialo-marxiste protège.

  • Aliénor , 4 Mai 2016 à 21:43 @ 21 h 43 min

    flics : RAB
    gauchards : RAB

    ils nous maltraitent tous alors je compte les points

  • Charles , 4 Mai 2016 à 21:50 @ 21 h 50 min

    On assiste à une levée de boucliers en fronce face
    aux violences de l’empire contre les gens sans histoires.

    Exemple no1- Avion dans le pas de calais.
    une famille devait être expulsée pour un retard de 2.100€ de loyer.
    Le maire et ses conseillers se mobilisent contre la poulice et la préfète.
    Les voisins s’y mettent aussi- Echaffourèes et frappes sur les voisins.

    http://www.ville-avion.fr/spip.php?article5373

    Exemple no2- La maman d’une jeune fille assassinée au bar le Cambodge
    (Le 13 Nov 2015)se révolte de voir l’assistance judiciaire prendre
    en charge la défense d’un tueur. Elle décide de ne plus payer ses impôts
    et en informe par LRAR le mollah Ollande…Elle ne veut pas y participer.

    http://www.bvoltaire.fr/gabriellecluzel/elisabeth-boissinot-ou-la-colere-dune-mere,254466

  • borphi , 4 Mai 2016 à 21:59 @ 21 h 59 min

    C’est un sacré coup de boomerang pour ce gouvernement!

    Après avoir copieusement diffamé et maltraité et gazé des manifestants pacifiques de la manif pour tous, il se retrouve en conflit avec des gens qu’il n’a eu de cesse de promouvoir sur le piédestal de l’immoralité.
    ( merci Taubira)

    Comme dirait l’autre “qui sème le vent récolte la tempête”

    Bon vent !

  • jejomau , 4 Mai 2016 à 23:02 @ 23 h 02 min

    le gouvernement SOCIALO essaie de les mettre tous KO car ils ont trop bien travaillé en démantelant la cellule islamiste de DAECH qui a fait les attentats. C’était pas prévu. Les SOCIALOS avaient prévu d’instaurer un état policier puis dans un premier temps puis ils auraient fait un maximum de concessions au pseudo-calife afin d’instaurer l’islam en France dans un deuxième temps.

    Tout a capoté !

    D’où le laxisme actuel du gouvernement Valls laissant les nervis de Gauche massacrer la police…

  • Marie80 , 5 Mai 2016 à 7:32 @ 7 h 32 min

    Les policiers ont ordre de ne pas bouger, mais ils sont des hommes comme les autres, qui finissent par ne plus supporter injures et projectiles. Vous accepteriez cela?
    La faute à qui? À des gouvernements qui laissent pourrir la situation et qui s’étonnent après de la montée de la violence. Manifestations, islamisme, délinquance, chômage…..à chaque fois, ça dégénère parce que ces derniers gouvernements ont été incapables de fermeté.
    Idem dans l’éducation de nos jeunes depuis les années 80. Ne pas punir , les comprendre, était la grande formule de l’ époque, pas de punition pour les fautes! Voilà le résultat, nous payons les conséquences de nos faiblesses.

Les commentaires sont fermés.