Et si la meilleure politique de relance, c’était moins d’État ?

Une étude du Centre for Policy Studies montre que les pays avec la plus forte croissance économique sont aussi les pays avec moins d’État et avec une fiscalité moins forte. Ses auteurs ont analysé l’évolution économique de 28 pays membres de l’OCDE entre 1965 et 2010. Les résultats sont sans ambiguité : durant cette période, les pays où les dépenses publiques représentent moins de 40% du PIB ont connu une plus forte croissance économique que les autres. Mieux : dans ces pays où l’État intervient moins, les résultats scolaires des enfants sont meilleurs et la durée de vie plus longue. Finalement, la meilleure politique de relance n’est-elle pas la baisse des dépenses publiques ? Pour en savoir plus, cliquez ici.

> Cet article a été publié en partenariat avec l’Institut de recherches économiques et fiscales (IREF).

Autres articles

3 Commentaires

  • distopia , 5 Juin 2012 à 15:28 @ 15 h 28 min

    Mouais j’ai de gros doute concernant ces chiffres :

    La Russie est un des seules (le seul ?) pays à avoir eu un exedent budjetaire en 2011 et pourtant l’état est “omniprésent” dans ce pays…

  • LECONTE DE PARIS , 5 Juin 2012 à 16:55 @ 16 h 55 min

    Et si “moins d’Etat”, c’ était moins d’argent public pour le secteur privé ? (et toc !)

  • distopia , 5 Juin 2012 à 18:15 @ 18 h 15 min

    +1

    Les USA qui ne sont pas réputé pour “l’interventionisme” de leur gouvernement ont tous de même utilisé l’argent des contribuables pour financer leurs banques.

    Mais bon, c’est vrai que l’idéal pour une entreprises et pour ses actionaires c’est de privatiser les profits et nationaliser les pertes ^^

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France