Chine : l’étrange phénomène des “maisons clous”

En Chine, de nombreux habitants refusent de quitter leurs logements malgré les mesures d’expropriation. On appelle ce phénomène celui des “maisons clous” :

En matière d’expropriation injuste, la France n’est malheureusement pas en reste. Philippe Layat, paysan exproprié afin de construire une route vers le nouveau stade de l’Olympique Lyonnais, a récemment été convoqué au commissariat pour « entrave à la circulation ». En effet, ses moutons refusant de prendre un passage sous-terrain non-éclairé qui relie les deux parties de son terrain que coupe la route, Philippe Layat passe chaque jour dessus afin d’emmener son troupeau dans son champs coupé en deux. Une situation aberrante que l’avocat de Philippe Layat voudrait voir changer :

Rappel de l’affaire :

Notez que la résistance chinoise, malgré un Etat peut-être encore plus agressif qu’en France, fonctionne mieux car elle repose non pas sur des militants de passage pour soutenir mais sur des habitants du coin présents toute la journée.

Autres articles

1 Commentaire

  • zézé , 5 Juin 2015 à 9:42 @ 9 h 42 min

    C’est le pot de terre (on peut le dire) contre le pot de fer … car malheureusement il y a tellement d’argent en jeu et sans parler de nombreux pots de vin…. que cet homme aura du mal à faire entendre sa voix !!!! mais il serait bon que ses voisins le soutiennent nuit et jour, tiens au fait que fait donc José Bové ? et ce Mamère… arrrghr c’est vrai ils sont vert dehors et rouge dedans !!!!!

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen