BHL a “trop de maisons” et se sépare de sa villa à Tanger

BHL a “trop de maisons” et se sépare de sa villa à Tanger

Le site Bloomberg, spécialisé dans l’information business et marketing, annonce ce 3 juillet que l’écrivain français Bernard-Henri Lévy vend l’une des villas qu’il possède au Maroc, celle de Tanger, pour 6 millions d’euros.

“Je passe une partie de mon temps à Paris, une partie à New York, une partie à Marrakech. J’ai trop de maisons dans le monde et hélas, l’année ne dure que 52 semaines”, déclarait récemment Bernard-Henri Lévy à Bloomerg.

Sa villa est mise en vente sur le site de Christie’s International Real Estate. Elle couvre une surface de près de 600 m² “au sommet d’une falaise, face à Gibraltar, au point précis où se côtoient l’Atlantique et la Méditerranée”, a souligné l’écrivain au site Bloomerg. Elle côtoie d’autres sublimes maisons, notamment celle de l’homme d’affaires américain et magnat de la presse Malcolm Forbes et du créateur de mode Yves Saint Laurent.

Source.

Articles liés

3Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • sergio , 5 juillet 2017 @ 14 h 10 min

    Y’a pas , ça paye la ” philosophie ” !…..

  • Gisèle , 5 juillet 2017 @ 17 h 09 min

    Pov’tiot locteux !

  • BONARDEL , 5 juillet 2017 @ 23 h 11 min

    Au lieu de vendre ses maisons, ce petit monsieur devrait envisager d’y accueillir les immigrés qui arrivent de n’importe où pour se faire entretenir et soigner aux frais des contribuables Français ou bien fermer définitivement sa grande “bouche” (pour rester correcte) en n’essayant plus de tenter de nous faire pleurer sur leur sort !

Les commentaires sont clôturés.