Nantes : deux versions s’opposent sur la mort d’un jeune homme lors d’un contrôle de police

Nantes : deux versions s’opposent sur la mort d’un jeune homme lors d’un contrôle de police

Un jeune homme de 22 ans est mort mardi soir à Nantes après avoir été touché par balle par un policier lors d’un contrôle. L’identité de l’automobiliste n’étant “pas claire, les CRS ont reçu pour ordre de ramener le conducteur” au commissariat, affirme le directeur départemental de la Sécurité publique. “Le conducteur, faisant mine de sortir de son véhicule, a percuté un fonctionnaire de police” qui a été légèrement blessé aux genoux, a-t-il ajouté. “Un de ses collègues a fait feu et a touché le jeune homme qui est malheureusement décédé”, a-t-il déclaré. Une version contestée par des témoins de la scène. Ces derniers affirment que “le conducteur n’a percuté personne” et qu’un policier “a tiré sans sommation à bout portant.”

Autres articles

9 Commentaires

  • André , 4 Juil 2018 à 15:45 @ 15 h 45 min

    . Une version contestée par des témoins de la scène l==> C’est pour sûr, les anti-flics vont se donner à coeur joie, tout comme les anti-cléricaux passent leurs journées à bouffer du curé…. Quand c’est comme ça il faudrait une caméra de surveillance….. Et puis pourquoi cacher l’origine du fouteur de merde….

  • J. Elsé , 4 Juil 2018 à 16:20 @ 16 h 20 min

    Comme dit le témoin (caché), un homme inconscient arrive à passer la marche arrière et à accélérer ? ? ?

  • André , 4 Juil 2018 à 16:54 @ 16 h 54 min

    Il faut patienter un peu et laisser décanter. On finira peut être à connaître la Vraie version, tout comme l’affaire Théo et le branquignol, celui avant Macron avait mordu à l’hameçon, tel un goujat avec ses escapades en scooter.

  • Boutté , 5 Juil 2018 à 19:22 @ 19 h 22 min

    Connaître la vérité ? J’en doute. Les témoins accusent évidemment le policier qui a tiré. Il en va toujours ainsi avec ces gens là. L’espion russe victime en GB d’un poison mortel est sorti d’hôpital. C’est donc un miracle mais on n’en entend plus parler. L’important n’était il pas de faire porter le chapeau à Poutine ? Réussi !!

  • J. Elsé , 5 Juil 2018 à 20:14 @ 20 h 14 min

    Patience : il existe plusieurs façon d’atteindre à la vérité : attendre que le monde se rende compte de l’hypocrisie et de la manipulation ambiante et volontaire, ou “tirer dans le tas (image, hélas) et attendre que (Dieu reconnaisse les siens)… Attention “messieurs qu’on nomme grands”, votre règne” touche à sa fin et vous serez responsable, et seuls responsables, et coupables, de ce qui va arriver, par votre faute…

  • Melisenda , 5 Juil 2018 à 20:25 @ 20 h 25 min

    Le policier qui a été blessé aux genoux confirmera que les témoins de la scène auront menti. Si, selon le témoin (caché)visiblement issu de la même communauté, le multirécidiviste a pu manœuvrer le véhicule comme décrit par lui, c’est qu’il n’était pas si inconscient que ça. Je relève également que ledit témoin a désigné le véhicule accidenté par celui qui le conduisait comme preuve que le multirécidiviste n’a percuté personne, l’un n’empêchant pas l’autre, un véhicule emporté par l’élan n’étant pas contrôlable. Je ne sais pas si le ou la journaliste qui l’avait donné la parole le lui avait fait remarquer car la vidéo s’est arrêtée à la fin de son récit, du moins de ce que l’on a pu visionner.
    L’identité du conducteur décédé n’était pas claire car il aurait usurpé l’identité d’une personne de sa propre communauté.
    @ Boutté
    Concernant l’espion russe victime d’un poison mortel : Opération pas si réussie que cela car si les media ont voulu en complicité faire monter la sauce et nous empoisonner l’atmosphère avec cette histoire à dormir debout, il n’y a que des faibles d’esprit pour y croire, et de ceux-là il y en a de moins en moins même s’ils sont encore trop nombreux à mon goût.
    D’où les lois contre les FakeNews pour museler les sites de réinformation.

  • Melisenda , 5 Juil 2018 à 20:32 @ 20 h 32 min

    Petit complément d’info : le décédé s’appelait en réalité Aboubakar F. On n’en saura pas plus, sinon le prénom.

Les commentaires sont fermés.