Le chemin de Croix de “Libération”, d'”Aujourd’hui en France” et de “L’Equipe”

Entre janvier et juin 2014, seuls Les Echos et Le Figaro ont vu leurs ventes augmenter de respectivement 1,3% (124 423 ex.) et 0,2% (323 473 ex.). Le Monde affiche une petite baisse de ses ventes avec 275 944 exemplaires écoulés quotidiennement en moyenne (-0,31%) tandis que Libération s’effondre de 9,41% pour atteindre une moyenne de 93 731 exemplaires. Le quotidien passe ainsi derrière La Croix (96 133 exemplaires, également en baisse de 2,09%). Aujourd’hui en France et L’Equipe voient leurs ventes s’écrouler de 7,2% (144 518 ex.) et de 10,56% (216 017 ex.).

Autres articles

14 Commentaires

  • eric-p , 4 Août 2014 à 20:15 @ 20 h 15 min

    Il y a encore des gens pour lire “Le Monde” ou “Libération” ???
    Vu la cote de Pépère, c’est à désespérer !!!

  • Psyché , 4 Août 2014 à 22:01 @ 22 h 01 min

    Il est clair que la jeunesse n’achète pas naturellement la presse papier et pour cela encore faudrait-il qu’il y ait un contenu …
    Vu le contenu, il est logique que, même archi-subventionnés, des brûlots comme “Le Monde” et “Libération” soient voués à leur propre perte.
    Non vraiment, la presse merdia ne fait plus kiffer dans les chaumières françaises, et ce sans compter que le papier Lotus est beaucoup plus doux, plus absorbant et beaucoup moins salissant.

  • V_Parlier , 4 Août 2014 à 22:04 @ 22 h 04 min

    Mauvaise nouvelle pour moi: Les ventes n’ont pas chuté assez!
    Particulièrement (mais pas uniquement) pour Libé et Le Monde !

  • Français désabusé , 5 Août 2014 à 8:19 @ 8 h 19 min

    Vous avez raison, c’est stupéfiant, mais ça démontre l’état du pays! Sans oublier, que la presse dominante, n’est que mensonge, manipulation et désinformation à tous les étages!

  • Charles Martel , 5 Août 2014 à 8:41 @ 8 h 41 min

    Le drame dans tout ça, c’est que ces journaux, qui n’ont aucun succès dans le public et entretiennent des journalistes en sureffectif grassement payés et oubliés par le fisc, qui vivent en grande partie par les abonnements obligatoires contractés par les administrations et collectivités publiques, sont régulièrement recapitalisés, après de lourdes pertes financières, par des lobbies que leur pouvoir de désinformation intéresse manifestement.
    A ce propos, à quand la fin du subventionnement de la presse papier par l’argent des contribuables, contre leur gré ? Ce ne serait que pure justice que de laisser les journaux se débrouiller avec leur lectorat et le budget publicitaire qui en découle ! Voilà une piste d’économies à creuser (idem pour les subventions aux syndicats et aux partis politiques, d’ailleurs !).

  • ostrogone , 5 Août 2014 à 8:42 @ 8 h 42 min

    Qui lit encore “L’immonde”, le journal de “révérence” (à la pensée unique)? ou “L’hibernation”? les marmottes de gôche peut-être? et encore.!

  • Bzs , 5 Août 2014 à 9:50 @ 9 h 50 min

    L immonde bergé n y ait pas pour rien dans la baisse de sa feuille de chou . Tant mieux ! Jusqu à quand l état continuera à subventionner cette propagande qui ne fait plus mouche ?

Les commentaires sont fermés.