VIDÉO | Najat Vallaud-Belkacem, ministre de la rééducation nationale : Sylvain Bourmeau VS François d’Orcival

Sylvain Bourmeau, journaliste et producteur à France culture, et François d’Orcival, éditorialiste à Valeurs actuelles débattent de la couverture de l’hebdomadaire, qui titre : “L’ayatollah, la ministre de la rééducation” à propos de Najat Vallaud-Belkacem :

Articles liés

34Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • V_Parlier , 4 septembre 2014 @ 9 h 57 min

    En effet. D’autant plus que si on combine théorie du genre et Islam, conformément à la politique du gouvernement, Najat peut se sentir homme et donc vivre sous un califat islamique sans porter le voile et en ayant la possibilité d’exercer le métier d’ayatollah (métier sujet à la parité, bien entendu). C’est donc Bourmeau qui aura des problèmes après çà… je me trompe? Ok, je sors !

  • Thomas , 4 septembre 2014 @ 10 h 15 min

    François d’Orcival il se fait poutrer par le journaliste de France Culture.
    Faut dire que sortir des conneries aussi grosses ça ne tien pas dans un débat…

  • Samuel REZA , 4 septembre 2014 @ 10 h 52 min

    Détrompez-vous, il existe des femmes “ayatollahs” en Iran qu’on appelle “mojtaheda”…

  • isimax , 4 septembre 2014 @ 14 h 30 min

    Producteur à FR3, autrement dit gaucho de gaucho, le discours de ce monsieur est idéologisé au maximum, on en a marre de genre de personnage. A virer dès que possible !

  • V_Parlier , 4 septembre 2014 @ 14 h 55 min

    L’Iran serait-il donc plus “libéral” que les pétromonarchies que “nous” aimons et que certaines communautés résidant en France? Mince, encore une énigme. Bon, je sais, l’Iran çà reste l’Iran et je ne compte pas aller y vivre. Ajoutons aussi que mojtaheda n’équivaut tout de même pas au rang d’ayatolloah, mais on ne va pas chipoter.

  • baldag , 4 septembre 2014 @ 15 h 08 min

    On peut être contre la nomination de Belkacem comme ministre, quel que soit le ministère, du fait de son appartenance à la bi-nationalité franco-marocaine, ce que je déplore.
    Par contre, utiliser le terme Ayatollah me semble mal venu et provocateur! Valeurs Actuelles, que je lis, tombe dans les excès de verbiage de la presse de gauche et du PS auxquels il n’est pas nécessaire de donner du grain à moudre!
    Il y a bien d’autres moyens de dire que cette femme n’est pas à sa place dans nos ministères. Il suffit de dire qu’elle est musulmane bi-nationale, ce qu’elle ne cache d’ailleurs pas vraiment.
    Que dit notre constitution sur la possibilité pour une personne bi-nationale de devenir ministre? Cela serait intéressant à connaître. Curieux que la droite n’aborde pas le sujet sous cet angle.

  • montecristo , 4 septembre 2014 @ 15 h 09 min

    Chaque fois que j’entre dans un tel débat … je rêve d’un futur procès de Nuremberg, version franco-française !

Les commentaires sont clôturés.