Les Français d’origine asiatique manifestent contre l’insécurité

Les Français d’origine asiatique manifestent contre l’insécurité

Les Français originaires de Chine et d’Asie dénoncent les violences dont ils font l’objet, notamment de la part des racailles arabo-musulmanes, et l’indifférence des pouvoir publics suite à certaines agressions particulièrement violentes, dont l’une d’entre elles a fini par la mort d’un couturier il y a quelques semaines :

Je ne sais pas pour vous mais c’est la première fois que vois cette “communauté” habituellement indifférente afficher les couleurs nationales et se manifester dans les affaires de la Cité :

Autres articles

5 Commentaires

  • Clovisj , 5 Sep 2016 à 9:00 @ 9 h 00 min

    De grâce, n’utilisez pas le mot “communauté”! Les Chinois, les français d’origine asiatique, notamment les vietnamiens s’intègrent très facilement en France. Ils sont Français aussi bien et souvent mieux que nous. Qu’ils soient solidaires entre eux est une chose, qu’ils forment une “communauté” en est une autre. Si vous voulez empêcher le communautarisme en France, n’employez pas les mots des communautaristes.

  • mfh , 5 Sep 2016 à 9:49 @ 9 h 49 min

    beau pied de nez au gouvernement par rapport à son vivre ensemble blablabla…
    impressionnant ce rassemblement de francais d origine asiatique avec leurs drapeaux bleu blanc rouge
    on est à milles lieues de l ovation à la bastille un certain soir de mai 2012…

  • Marcus , 5 Sep 2016 à 10:08 @ 10 h 08 min

    Eux sont vraiment ici pour travailler, ils sont discrets, sérieux, disciplinés. Leurs religions n’ont jamais emmerdé personne, du moins en France.
    Curieusement les associations soit disant des “droits de l’homme”, antiracistes, anti discriminations, blablabla, archi-subventionnées par nos impôts, ne traitent pas le racisme anti asiatique, comme le racisme anti blanc…
    Toujours 2 poids, 2 mesures avec les gauchistes.
    J’espère que les français d’origine asiatique sauront pour qui voter, parce que ce n’est pas avec Ali Juppé que leurs problèmes vont se résoudre.

  • abramovitch , 5 Sep 2016 à 11:35 @ 11 h 35 min

    Les asiatiques comme jadis les Espagnols, les portugais et les Italiens,ont su s’intégrer et devenir de véritables français,mais force est de constater qu’à présent nous sommes confrontés au pire des cancers .Ces mêmes asiatiques formant la plus grande population de notre planète,ne se sont jamais prêté à conquérir d’autres territoires que le leur et surent toujours respecter les nations qui les accueillaient.
    Tant que nos dirigeants ne sauront pas faire la différence entre le bien et le mal et qu’ils s’efforceront de faire allégeance à des dictateurs parmi les plus dangereux de la planète,notre pays pourtant riche et créatif,ne fera que s’enfoncer chaque jour un peu plus.
    Je suis fier d’habiter l’Espagne,où nous voyons un peuple chrétien qui ne le cache pas,et où les processions et les crêches de noël font plaisir à voir.

  • Vent d'Est, Vent d'Ouest , 5 Sep 2016 à 18:32 @ 18 h 32 min

    Ils ne sont pas indifférents, ils semblent seulement indifférents, nuance ! J’aimerais qu’ils se rapprochent des Français, des patriotes, pour faire action commune, en toute légalité. Ils aiment la France ? Les Patriotes aussi ! Malheureusement, je n’ai pas pu aller à la manifestation, mais je me pose la question de savoir pour quelles raisons les Français quelles que soient leurs origines, et qui en ont assez de l’insécurité deux poids deux mesures ne sont pas venus les rejoindre ? Cela aurait eu de l’allure, une autre marée de drapeaux français agités fièrement venue s’ajouter à celle-ci. Un peu dommage… Peut-être pour une autre fois.
    Je vous livre un petit secret : Vent d’Est, Vent d’Ouest : pseudonyme choisi car je suis Eurasienne, née au Viêt-Nam, de père français et de mère viêt-namienne. J’aime la France et les Français patriotes, bien que parfaitement consciente que certaines lignes identitaires rejettent le métissage. Mais ce que j’abhorre par-dessus tout, c’est l’injustice dont les Français d’origine ou pas, quand ils ne font pas partie d’une certaine communauté, sont des laissés pour compte par la justice et par les officines anti-racistes et droidehommistes qui ne reconnaissent pas en eux des victimes, malgré des faits avérés, en amalgamant, par d’ailleurs, race et religion. Et que dire de la christianophobie dont ils font preuve sans complexe et en toute impunité, ne serait-ce que par leur silence assourdissant ou par des rendus de jugements iniques ?

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen