Affaire Vicomte Arthur : « La SEAM Vendée devrait demander des explications à Vicomte Arthur »

Joseph Vergneau est président de l’Association familiale yonnaise. Choqué par les photographies parues dans le catalogue automne-hiver 2012 de Vicomte Arthur et alerté par la polémique qui a suivi, il se demande pourquoi le Vendée Globe s’est associé à une telle marque pour l’édition 2012.

Que vous inspire le partenariat Vendée Globe/Vicomte A ?

Je ne connaissais pas cette marque. Je ne comprends pas comment le Conseil général a pu nouer un partenariat avec une telle société. On ne devrait pas s’associer à cette marque.

Pourquoi ?

Parce que tout ce qui est dégradant pour la femme ne peut que choquer et donner de mauvaises idées aux hommes, le conseiller général Marietta Trichet l’a d’ailleurs très bien rappelé. C’est pourquoi la SAEM Vendée (société organisatrice du Vendée Globe, ndlr), ne devrait pas être associée à cela. D’ailleurs, le président du Conseil général, Bruno Retailleau, s’en est ému apparemment.

Que faudrait-il faire selon vous ?

La SEAM devrait demander des explications à Vicomte Arthur et éventuellement abandonner ce partenariat.

Est-ce nécessaire ?

Le Vendée Globe a une bonne image car il montre des gens qui bossent, qui risquent leurs vies dans les mers du Sud. Cela ne correspond pas du tout au Vendée Globe d’être associé à des images dégradantes pour la femme. Je vais rencontrer bientôt le directeur général adjoint du Conseil général et je ne manquerai pas de lui en parler.

 

Contactée par nos soins, la marque Vicomte Arthur nous a déclaré que nos lecteurs pouvaient les appeler pour obtenir davantage d’explications. Nous vous invitons donc à contacter la société par téléphone au 01 30 17 30 27 ou par courriel à [email protected].

La SAEM Vendée est quant à elle joignable par téléphone au 02 51 44 91 07 ou par courriel.

Autres articles

3 Commentaires

  • ranguin , 6 janvier 2013 @ 7 h 09 min

    Le boycott de la marque ets le meilleur des systèmes pour errêter ces pornographes de bas étage.

  • Myriam , 6 janvier 2013 @ 13 h 06 min

    Oui, ranguin; on se souvient de la pub provocatrice de Benetton… On ne peut pas dire que cette marque ait profité de ces provocations !

  • theofrede , 6 janvier 2013 @ 18 h 20 min

    si vous expliquiez d abord de quoi il s agit ?
    je n ai aucune idée de ce qu est Vicomte Arthur et je ne suis manifestement pas le seul

Les commentaires sont fermés.