Optimisme : l’exception américaine

Parmi les pays riches, les Etats-Unis est le seul dont les habitants sont aussi optimistes que ceux d’un pays en développement :

Faut-il y voir un lien avec la forte pratique religieuse qu’on y rencontre (35-40% des Américains se rendent à un office religieux chaque semaine), elle aussi exceptionnelle pour un pays riche ?

Articles liés

3Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • V_Parlier , 5 janvier 2015 @ 15 h 55 min

    En tout cas on peut aussi remarquer qu’au Japon ils ne s’éclatent pas, que les Français ne sont pas plus des pessimistes compulsifs que dans les autres pays comparables (quoi qu’on en dise), y compris la si parfaite Allemagne!
    Après, comment comprend on en profondeur la traduction de “Today is a good day” dans chaque langue? A plus ou moins long terme? Une chose est sûre: les Américains la comprennent différemment de nous (et même des Anglais), ou alors quand ils se réveilleront çà fera mal. L’effet des offices religieux là-dedans? Je vais finir par m’inquiéter de ce qu’on leur dit là-bas pendant les sermons…

  • Voyageur , 5 janvier 2015 @ 19 h 05 min

    Le réveil risque d’être plutôt dur. Pour l’instant le gouvernement américain manipule (avec l’aide de la CIA et de ses “bras diplomatiques” et de l’Arabie Saoudite) les cours du pétrole à la baisse, afin de mettre principalement l’économie Russe à genoux. V. Poutine lors de sa dernière intervention à la télévision a envoyé un message subliminal aux Américains en s’adressant au peuple russe qui le soutien à 80%, il a dit que la “crise” pourrait durer… ‘deux ans’. Les Russes sont habitués à des conditions de vie dures, ce qui n’est pas le cas loin s’en faut des Américains. Nous avons hâte de voir combien de temps l’industrie pétrolière américaine va pouvoir tenir avec un baril à environ 50 $ aujourd’hui. Nous avons aussi hâte de voir combien de temps les monarchies pétrolières du golfe accepteront une politique américaine qui fait plonger leurs dettes publiques.

  • aixois , 6 janvier 2015 @ 10 h 19 min

    Propagande habituelle qui veut nous montrer que le système US apporte le bonheur aux hommes.
    Le son de cloche est différent lorsqu’on connait des Américain de la classe moyenne.

Les commentaires sont clôturés.