Vannes : il faut sauver la chapelle Saint-Yves

Lu dans Ouest-France :

« La chapelle Saint-Yves tombe en ruines. Sa corniche commence à s’effriter en chutant sur la cour de récréation du collège Jules-Simon. Nous devons intervenir auprès des élus municipaux pour sauver ce bâtiment. » Jeudi lors de l’assemblée générale de l’association des Amis de Vannes, son président d’honneur Bertrand Frélaut est monté au créneau pour demander la restauration de cette chapelle, datant du XVIe siècle et aujourd’hui désaffectée qui fait face à l’hôtel de ville sur la place Maurice-Marchais.Car selon l’intervenant, « c’est un édifice intéressant sur le plan architectural pour sa façade et son intérieur. Il fait aussi partie de l’histoire de la spiritualité à Vannes. »

Président des Amis de Vannes, Jean Guitard lui emboîte le pas : « le candidat David Robo, devenu maire, avait annoncé sa restauration dans son programme de campagne électorale. Or, aujourd’hui il n’a lancé aucune étude. S’il le faut, nous ferons signer une pétition pour sauver la chapelle Saint-Yves. »Présent lors de cette assemblée, Gérard Thépaut, maire adjoint chargé de l’urbanisme, a semblé gêné dans sa réponse : « En effet, le maire a fait cette annonce pendant sa campagne et le mandat est loin d’être terminé. Mais aujourd’hui il y a surtout des contraintes budgétaires. Engager une restauration, cela signifie qu’il faut aussi prévoir une destination à cet édifice, et donc des dépenses de fonctionnement. »

Autres articles

4 Commentaires

  • Gisèle , 5 Fév 2016 à 15:51 @ 15 h 51 min

    Attirez les touristes Japonais, Chinois, Américains, Russes etc …

  • Marino , 5 Fév 2016 à 17:40 @ 17 h 40 min

    * Signer une pétition….Où ?….

    Président des Amis de Vannes, Jean Guitard lui emboîte le pas :

    « le candidat David Robo, devenu maire, avait annoncé sa restauration dans son programme de campagne électorale. Or, aujourd’hui il n’a lancé aucune étude. S’il le faut, nous ferons signer une pétition pour sauver la chapelle Saint-Yves. »Présent lors de cette assemblée, Gérard Thépaut, maire adjoint chargé de l’urbanisme, a semblé gêné dans sa réponse :
    « En effet, le maire a fait cette annonce pendant sa campagne et le mandat est loin d’être terminé. Mais aujourd’hui il y a surtout des contraintes budgétaires. Engager une restauration, cela signifie qu’il faut aussi prévoir une destination à cet édifice, et donc des dépenses de fonctionnement. »

  • pauledesbaux , 6 Fév 2016 à 7:57 @ 7 h 57 min

    LANCER UNE VASTE SOUSCRIPTION EN PREMIER LIEU? JE SUIS ARCHITECTE ET ME METS AU SERVICE ET AU TRAVAIL POUR CETTE RECONSTRUCTION? sinon ST YVES PATRON DE LA BRETAGNE SE VERRA ENFERME DANS UNE MOSQUEE EST6CE CELA QUE VEULENT LES BRETONS (et les autres)?

  • gzz 40 , 6 Fév 2016 à 9:27 @ 9 h 27 min

    Hé..les Bretons…j’ai un trou de mémoire…Rappelez moi pour QUI vous avez voté lors des dernières élections ?
    ALORS….ben …c’est vers LUI..qu’il faudra se retourner pour qu’il débloque ..quelques centimes …
    BON COURAGE !

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France