“Fake news” : “Depuis 1850, il existe un délit de fausse nouvelle” dit l’avocat Emmanuel Pierrat

“Fake news” : “Depuis 1850, il existe un délit de fausse nouvelle” dit l’avocat Emmanuel Pierrat

Emmanuel Pierrat, avocat et écrivain, a vivement réagi ce dimanche sur BFM TV à l’intention d’Emmanuel Macron de proposer une loi pour lutter contre les “fake news”. “Depuis 1850, il existe un délit de fausse nouvelle en France. Quelle est l’utilité de créer un délit de fake news qui ressemble peu ou prou au délit de fausse nouvelle”, a-t-il demandé. “C’est une loi démagogique, liberticide qui ne servira à rien, si ce n’est à faire plaisir à celui qui l’a annoncée”, a-t-il ajouté :

Autres articles

1 Commentaire

  • Bistouille Poirot , 6 Mar 2018 à 10:08 @ 10 h 08 min

    Une tentative d’endiguer ceux qui ont pour habitude d’en user sur toutes ses formes. Sous entendu, le fusil existe mais je veux être le seul à m’en servir et ne tiens pas à le partager. Prendre la même importance que ces gens, rendez vous compte du danger que nous représentons pour eux. BRIGITTE sous la bourka, Fake news? EMMANUEL efectuant son service miltaire, Fake news. Puis je m’interdire de propager une fake news qui n’en serait pas une? Fake News.
    Dans un débat en petit comité où je parlais des FAKE NEWS avec un accent frenchie, jai préféré utiliser le sigle FN à la place de Fake News. Tollé général, amalgame, nouveau Fake News. Vous êtes grands et disposez et du contact et de toute la liberté d’expression pour balancer une caricature d’Allah sous titrée ou non de Fake News. Non, ce que veut le pouvoir, c’est avoir le monopole de la fausse nouvelle sans que nous ne puissions la contredire.Vous ai-je annoncé une vérité chers amis?

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen