Islamisation de l’Europe / Des bouchers allemands enlèvent les porcs décoratifs de leurs vitrines après des menaces musulmanes

Islamisation de l’Europe / Des bouchers allemands enlèvent les porcs décoratifs de leurs vitrines après des menaces musulmanes

COLOGNE – Ils sont hauts jusqu’au genou, roses et faits de carton – néanmoins, les porcs décoratifs des boucheries de Cologne ont causé des problèmes. Le porc est pour le boucher ce que le pain est au boulanger. Et pour attirer l’attention sur les offres de la semaine, beaucoup de bouchers utilisent ces porcs décoratifs à des fins publicitaires.

Dans plusieurs boucheries de Cologne, de tels porcs roses sont devenus “des porcs insultants” et le résultat est là: crachats sur les vitrines,  insultes et menaces.

Qu’est-il arrivé ? De jeunes musulmans se rendent régulièrement dans les boucheries et insultent et maudissent les propriétaires.

“Ils venaient toujours en groupe imposant, nous maudissent et déclarent qu’en tant que musulmans, ils s’estiment provoqués par les porcs. Ils sont entrés dans le magasin et nous ont hargneusement insultés. En fin de compte, nous avons dû renoncer,” dit un des bouchers concernés, qui veut rester anonyme par crainte de représailles.
Les promotions agressives et sanguinolentes des boucheries musulmanes lors de la fête de l’aïd ne dérangent personne, puisque personne n’a à ce jour osé protester. Ni les monceaux de viande à moitié avariée qui rôtit en tournant à longueur de journée devant l’étal des kebabs, empestant le quartier d’une odeur nauséabonde. Personne ne vient se plaindre: les gens s’habituent rapidement, et surtout, ils ont peur d’être taxés d’islamophobie ou de racisme. Ah oui! Vous ne le saviez pas? L’islam n’est pas un dogme sectaire, c’est une race. Donc, le critiquer est condamnable, c’est un délit. Les kebabs puants, eux, ne sont pas un délit.
Les bouchers sont seuls. Personne pour les soutenir, personne pour faire revenir calme et justice. Ni la Police, ni la Justice, ni la population ne peut plus rien faire, le pays a démissionné devant les hordes musulmanes.
Dans quel monde vivons-nous pour tout céder stoïquement aux musulmans et à leurs exigences, sans aucune réaction, à part la fuite en avant? Car il n’est même plus question d’accommodements raisonnables, il est question d’abandon de souveraineté au profit de la racaille musulmane. La dhimmitude est déjà bien en place, au moins dans les esprits. Qu’est-ce qu’on sera prêt à céder à ces meutes sauvages et envahissantes quand elles représenteront 20 ou 25% de la population?
Repris depuis Jihad Watch du 27 mars 2014

Articles liés