Hollande regrette de ne pas avoir raccompagné Sarkozy lors de la passation de pouvoir

Hollande regrette de ne pas avoir raccompagné Sarkozy lors de la passation de pouvoir

François Hollande s’est confié dans le documentaire « Moi, candidat » réalisé par Jean-Baptiste Péretié et Ludovic Vigogne, et diffusé mercredi soir sur Canal +. Et le président a émis un regret : son attitude envers Nicolas Sarkozy le 15 mai 2012. Un extrait inédit qui n’est pas dans le documentaire :

Autres articles

6 Commentaires

  • COUTAND , 5 Avr 2017 à 20:49 @ 20 h 49 min

    L’enfoiré, il ne veut seulement pas que la même chose lui soit faite dans un mois…!

  • Boutté , 6 Avr 2017 à 8:38 @ 8 h 38 min

    L’impolitesse est toujours une faute . On l’utilise même à gauche lorsque l’on montre la rencontre Merkel/Trump sans la poignée de main qu’ils se sont pourtant donnée selon l’usage diplomatique et qui est du reste la moindre des choses .

  • vikinglenormand , 6 Avr 2017 à 9:10 @ 9 h 10 min

    Franchement Hollande quel minable président alors qu’il à fait cela volontairement pour humilié Sarko.

  • Charles , 6 Avr 2017 à 10:14 @ 10 h 14 min

    Le Journal du Dimanche découvre la réalité chez les souchiens pauvres

    http://www.lejdd.fr/Societe/A-Denain-Jacqueline-69-ans-340-euros-par-mois-858068

  • Chevalier Noir , 6 Avr 2017 à 20:43 @ 20 h 43 min

    Un pignouf, reste un pignouf!!!
    Cela ne surprend personne…

  • Vent d'Est, Vent d'Ouest , 6 Avr 2017 à 22:05 @ 22 h 05 min

    Hollande regrette mais s’absout en avançant l’hypothèse à laquelle il préfère croire – et nous faire accroire – :”… Mais si c’est ce qu’a ressenti Nicolas Sarkozy, c’est qu’il était lui-même sûrement peiné de devoir ainsi quitter l’Élysée”. Ben, voyons ! Son inélégance et sa goujaterie dans son communiqué de presse annonçant aux Français et au monde entier la fin de ses relations avec Valérie Trierweiler suffisent amplement à illustrer le personnage et renforcer ces hautes qualités. “Le changement, c’est maintenant” proclamait-il pendant sa campagne présidentielle. Quelle sorte de changement faisait-il réellement allusion ?

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France