La priorité des communistes au Sénat : “constitutionnaliser le droit à l’avortement”

La priorité des communistes au Sénat : “constitutionnaliser le droit à l’avortement”

Les combats sociaux, eux, attendront. Lu sur La-Croix.com :

Ce mardi 3 avril, le Sénat étudiera en séance une proposition de loi déposée par des élus communistes destinée à constitutionnaliser le droit à l’avortement. « Aujourd’hui, le droit à l’interruption volontaire de grossesse est inscrit dans la loi à l’article L.2212-1 du code de la santé publique, qui permet à toute femme enceinte majeure ou mineure, qui ne veut pas poursuivre une grossesse de demander à un médecin l’interruption de sa grossesse. Il s’agit par la présente proposition de loi d’en faire un principe fondamental en l’inscrivant expressément à l’article 34 de la Constitution », écrivent ces élus dans l’exposé des motifs.

La démarche peut surprendre alors que 211 900 IVG ont été pratiquées en 2016 selon les derniers chiffres de la Drees, ce qui place la France parmi les pays où l’accès est « important », expliquait Veronica Noseda, coordinatrice nationale du planning familial, à La Croix, lors de la publication de ces chiffres.

Articles liés

3Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • COLMAR , 5 avril 2018 @ 18 h 33 min

    Si cette loi était passée bien avant , nous ne subirions pas les outrages de cette canaille post stalinienne.

  • COLMAR , 5 avril 2018 @ 18 h 52 min

    Z’ ont jamais pensé à une Loi obligeant leur parti à rembourser aux vaillants travailleurs et masses populaires de l’ex urss, les centaines de millions qui transitaient par la Banque Commerciale d’Europe du Nord; ils n’ont jamais remboursé l’argent versé par les odieuses sociétés capitalistes pour la fête de leur torche c…
    etc mais aussi aux sociétés du Btp que la société GIFCO ( GIFCOCO) rackettait sous prétexte de conseils “bidon”…

  • zouzou , 5 avril 2018 @ 20 h 02 min

    C’est clair, il faut pouvoir être bien certain de maintenir le rythme annuel de 180.000 avortements…histoire de continuer à faire de la place.

Les commentaires sont clôturés.