La vache à lait… klaxonne de rage !

Les amendes pour stationnement non payé passeront de 11 à 17 euros le 1er août prochain. Le projet de décret a été entériné par le Comité de finance locale (CFL) mardi.

Après une discussion surréaliste, “11 euros, c’est trop peu ; 20 euros, c’est trop” (trop ou trop peu par rapport à quoi ?) qui, évidemment, s’est déroulée en dehors de toute présence ou consultation des usagers, il a été décidé que le prix de l’amende de stationnement non payé passerait à 17 euros. Le décret d’application devrait rendre applicable le nouveau tarif au 1er août 2011. Gilles Carrez, député UMP  du Val-de-Marne et décidément fort présent sur les sujets sensibles de l’actualité,  déclare dans Le Parisien de mercredi : « Avec cette augmentation annoncée, les recettes supplémentaires sont évaluées entre 24 et 36 millions d’euros par an ».

Voilà, tout est dit. Vous parle-t-on de civisme ? De nécessité de résoudre le problème des voitures ventouses ? De fluidification de trafic ? De limite de trafic automobile intra muros ? Fi donc, il y a belle lurette que nos “chers, TRES chers” élus ne s’embarrassent plus de toutes ces considérations politiques (“vie de la cité”). Il n’y a plus désormais qu’une seule approche de la chose : les PV sont une recette inscrite au budget et le “pognon” doit rentrer. Si d’aventure les automobilistes deviennent plus civiques (ce qui est le cas), ce n’est pas bon pour le commerce, alors, au lieu de s’en réjouir, on se plaint… et on augmente !

Cette page est produite par maviemonargent.info

Autres articles

1 Commentaire

  • diego , 5 Mai 2011 à 18:20 @ 18 h 20 min

    Il faut dégager l’UMPS…

Les commentaires sont fermés.